Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Al-Macktoum : La Constitution, Pas la Confusion !

Posté par: BenCheikh| Mardi 01 mars, 2016 18:03  | Consulté 28100 fois  |  30 Réactions  |   

La Constitution Sénégalaise a toujours été une préoccupation majeure pour Serigne Cheikh.

Avant les indépendances, il s'est engagé politiquement pour combattre une constitution imposée... Ce combat lui valu un séjour carcéral de plusieurs mois.

Aujourd'hui, le débat sur la constitution est plus que d'actualité. Les spécialistes ne sont pas unanimes dans leur points de vues et la polémique enfle au sujet de deux vocables : (AVIS ou DÉCISION) du Conseil Constitutionnel.

Cette situation d'embrouillement nous rappelle l'engagement de Serigne Cheikh en 1959, mais aussi sa causerie du 18 avril 1998 à Tivaouane, par laquelle il s'exprimait sur la nécessité d'instaurer une CONSTITUTION digne de ce nom au lieu d'entretenir la CONFUSION constitutionnelle..

Ci-après quelques éléments de rappel du parcours avangardiste du Sage de Tivaouane.

 

Avant les Indépendances, l'autorité coloniale « proposa » pour ne pas dire « IMPOSA » une nouvelle constitution à la fédération du Mali.

Adama Baytir Diop dans son ouvrage « Le Sénégal à l’heure de l’indépendance » nous raconte :

« Dès le début de l’année 1959, naquit la fédération du Mali. Un REFERENDUM était une des voies prévues par l’article 76 de la constitution française du 4 octobre 1958 pour donner une sanction populaire à la constitution de cette fédération autant qu’à celle du Sénégal. Or, les projets de Constitution fédérale et sénégalaise furent simplement déposés sur le bureau de l’assemblée législative pour être soumis à l’approbation des représentants du peuple. Ce qui n’avait ni la même portée, ni la même signification. Certains marabouts l’avaient compris qui dénonçaient ce qu’ils appelaient les « Constitutions imposées » à la population  - C’était le cas de El Hadji Ibrahima Niasse de Kaolack et de Cheikh Tidiane Sy de Tivaouane »

L’assemblée législative adopta les constitutions du Mali et du Sénégal respectivement les 22 et 24 janvier 1959.

Baytir de poursuivre :

« Excédé par les critiques qui fusaient au sein même de la direction de l’UPS, Valdiodio Ndiaye, Ministre de l’Intérieur avait répondu que le gouvernement n’était pas dans l’obligation d’organiser un référendum et que la décision de prendre le « raccourci » de l’assemblée était légale.

Cela dit ajouta-t-il en substance, il ne se pose qu’un prétendu problème de légitimité que les élections législatives prévues le 22 mars 1959 trancheront. Si vraiment le peuple n’approuvait ni la constitution sénégalaise ni la constitution fédérale, l’opportunité se présentera à lui de désavouer le gouvernement.

A l’occasion des ces joutes électorales, contrairement au PAI qui choisit de ne pas se présenter, le PRA se jeta dans la mêlée avec résolution. Il se rapprocha du PSS de Cheikh Tidiane Sy et Ibrahima S. Ndaw. Avant ces élections et la victoire de l’UPS, Mamadou Dia avait mis en garde les extrémistes de tout bord contre toute tentative de troubler l’ordre public.

Cet avertissement s’adressait aux grévistes de l’UGTAN aussi bien qu’au PRA-Sénégal, au PSS et au PAI. Quelques temps après, un certain nombre de lois répressives furent promulguées contre « l’incitation à la désobéissance ou au soulèvement ». L’instauration de l’état d’urgence … et les mesures portant atteinte aux droits de l’opposition de  s’opposer à la politique du gouvernement furent un sérieux coup porté aux libertés démocratiques.

Presque acculé à la clandestinité le PRA, principale parmi celle qui cette année la donnèrent du fil à retordre au pouvoir UPS, n’en poursuivi pas moins la lutte pour l’indépendance et la démocratie en se servant de son organe de presse pour tirer à boulets rouges sur le gouvernement et sur le parti au pouvoir, en maintenant le contact avec les militants de base assez nombreux à Dakar, Kaolack, Ziguinchor, Saint Louis enfin en procédant souvent à des distributions de tracts portant sur sa position sur des questions ponctuelles.
De ces élections législatives de 1959 aux consultations électorales organisées en juillet 1960 pour le renouvellement de certaines municipalités et assemblées régionales, les relations entre les deux partis de l’opposition de gauche ne s’améliorent pas. Chacun fit cavalier seul dans sa lutte contre le pouvoir

Quant au PSS, il entretint la tension contre le gouvernement de Mamadou Dia et le leader du parti, L. Senghor, se rapprocha du RDA pour manifester aussi son opposition à la fédération du Mali. Le 20 juin 1959, malgré le refus de l’autorité administrative, Cheikh Tidiane Sy organisa un meeting à Tivaouane capitale de la confrérie sénégalaise des tidjanes.

Il s’ensuivi de violentes échauffourées avec les forces de l’ordre. Bilan deux morts et trente-deux blessés dont onze grièvement. Elles furent le prétexte de son arrestation ».

L’on n’a pas besoin de revenir dans les détails sur les péripéties de son arrestation, mais notons tout simplement que selon le numéro spécial du journal « Solidarité » du 25 juin 1959, les forces de polices et autres gardes territoriaux ont d’abord échoué dans leur tentative d’assassinat contre Serigne Cheikh avant de procéder à son arrestation.

Quelle fut l’intention des autorités de l’époque ?
Avaient-elles la sinistre volonté d’attenter à la vie de leur jeune adversaire politique et à travers cet acte macabre, dissuader définitivement la classe maraboutique à se prononcer sur les affaires de la cité ? Figurez-vous que Serigne Cheikh était juste âgé de 33 ans...

Tout compte fait, au vu des réalités sociopolitiques de l’époque, ces questions cruciales méritent bien d’être posées. Les velléités de Mamadou Dia de « démaraboutiser » l’islam sénégalais étaient bien connues. Loin de nous l’idée de dire qu’il combattait l’islam, mais sa vision politique était de renforcer les jeunes arabisants pour affaiblir la classe maraboutique qu’il considérait comme féodale. C’est du moins ce que dit Adama Baytir Diop dans son ouvrage sous titré « Le projet politique de Mamadiou Dia (1957-1962)

Le débat reste ouvert, mais notons simplement que l’actuel Patriarche de la tijaniya avait pris ses responsabilités à temps, pour lutter contre une Constitution imposée.

Écoutons Seyid Cheikh dans sa sagesse :

 


Mame Cheikh, comme l’appellent affectueusement les jeunes moustarchidas et moustarchids, ne s’en est pas arrêté à cette constitution de 1959.
Près de quarante ans après, c'est-à-dire le 18 avril 1998 sous le régime du président Abdou Diouf, il se désolait du fait que depuis les indépendances, que le Sénégal ne soit pas en mesure de se doter d’une Constitution digne de ce nom.

Voir l’extrait sur cette Vidéo :


Force est de reconnaître que les péripéties constitutionnelles de ces dernières années lui donnent entièrement raison :

D’abord la première alternance, avec la validation d’une candidature présidentielle de Maître Abdoulaye Wade pour un troisième mandat… Et pourtant Wade lui-même annonçait publiquement qu’il ne briguerait un troisième mandat avant de se dédire…

La seconde alternance, n’est pas en reste.
Le président Macky Sall, qui s’était engagé pour s’appliquer un mandat de cinq ans vient de renoncer, suite à une « décision » (ou un avis, c’est selon) du conseil constitutionnel… Décision ou avis qui a suscité beaucoup de débat, avec la levée de bouclier de quarante cinq professeurs d’université – Docteurs et Agrégés – contre l’avis ou la décision des sages du conseil constitutionnel.

Au vu de cette situation en 2016, le « Gardien de la Constitution », ne serait-il plutôt « Gardien de la Confusion », comme le disait Serigne Cheikh en 1998 ?

 

Par BenCheikh

 L'auteur  Ben Cheikh
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (30)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Mars, 2016 (23:55 PM) 0 FansN°:1
Mame Cheikh Yalla nanou ko yalla fayal
Laïcité En Mars, 2016 (10:42 AM)0 FansN°: 2548940
CERTES, LA RÉFÉRENCE A L’INTANGIBILITÉ DE LA LAÏCITÉ A ÉTÉ SUPPRIMÉE (avec regret et sous la pression) , MAIS LE MAL DEMEURE.
>> Le terme laïcité figure tjr dans la constitution. Ils affirment que la laïcité respecte toutes les croyances , mais malheureusement ne s’en inspire pas ;pourquoi? parce que la vision et la volonté de la france et des intello sénégalais sont au dessus de celles du Créateur pourtant 1er chef suprême des sénégalais et même des français.. Ce principe exclut clairement Dieu dans le mode de gestion des pays non-musulmans; mais pire encore dans nos sociétés où les convictions religieuses sont partagées par l’immense majorité de la population (plus de 95%) ; c’est juste insensés et antidémocratique.
>> Quant à l’interdiction de la formation de partis politiques d’inspiration religieuse (article 4), c’est une stigmatisation de plus des religions en particulier de l'islam. Cet article viole la liberté d’opinion et de culte défendue par la charte des droits de l’homme que nous avons ratifiée (et avons explicitement mentionné dans notre Constitution). Allah dit: "Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a descendu ceux-là font parti des injustes" (des pervers dans un 2e verset , des 'keefeer' dans un 3 e verset). En vérité nous sommes des Musulmans et honte de l'être pendant que des chrétiens européens non-pratiquants sont fier de l'être en france , allemagne , suisse,...et ont des partis politiques à connotation chrétienne comme le CDU en allemagne , le PCD de l'ancienne ministre christine boutin ou encore le PDC en suisse...Sans compter les multitudes revendications des hommes politiques comme sarkozy, lepen, et valls récemment de leur fierté des origines chrétiennes de la france et de l'Europe...
>>La banalisation programmée de la dépravation , le musellement des opinions et manifestations publiques ...
>> Pour toutes ses raison je voterai non au moins dans mon esprit car Macky (que je déteste pas) n'est pas à son 1er coup d'essai..Malheureusement pour les politiques je suis pas parmi les sénégalais naïfs et mondaine qui dès qu'on s'occupe bien de leur matière sont rapidement satisfait et pour qui le roûh (l'âme spirituelle) est secondaire et importe peu.
Anonyme En Mars, 2016 (11:31 AM)0 FansN°: 2548957
La constitution laïque est un choix du peuple sénégalais (référendum 2001). Ceux qui contestent ce choix populaire voudraient-ils imposer au peuple un état islamique. sachez que tous les sénégalais sont les enfant de la même mère patrie, et qu'aucune religion ne peut les diviser. La preuve est le plébiscite de la constitution de 2001. Les islamistes se croient-ils plus intelligents que 90 % des sénégalais? Qu'est-ce qui fonde un tel mépris en dehors de la prétention des islamistes qui sont en échec en tunisie, égypte, bref l'ensemble du moyen orient? L'histoire sert à quelque chose.
Anonyme En Mars, 2016 (11:31 AM)0 FansN°: 2548958
La constitution laïque est un choix du peuple sénégalais (référendum 2001). Ceux qui contestent ce choix populaire voudraient-ils imposer au peuple un état islamique. sachez que tous les sénégalais sont les enfant de la même mère patrie, et qu'aucune religion ne peut les diviser. La preuve est le plébiscite de la constitution de 2001. Les islamistes se croient-ils plus intelligents que 90 % des sénégalais? Qu'est-ce qui fonde un tel mépris en dehors de la prétention des islamistes qui sont en échec en tunisie, égypte, bref l'ensemble du moyen orient? L'histoire sert à quelque chose.
Bour En Mars, 2016 (07:55 AM) 0 FansN°:2
Que Allah lui donne une longue vie amine
Anonyme En Mars, 2016 (09:54 AM) 0 FansN°:3
Vive l'empire du Songhaï & Vive les Songhaïs!
Anonyme En Mars, 2016 (09:55 AM) 0 FansN°:4
NONN SENEWEB JOUE UN ROLE DANGEREUX DANS CE PAYS TOUT CA POUR POUSSER LE PEUPLE SUR LE REVOLTE
Anonyme En Mars, 2016 (10:01 AM) 0 FansN°:5
WWW.TANEF.SN : Achetez, vendez, louez et proposez vos services sur le plus grand portail d'annonces professionnelles et de petites annonces gratuites au Sénégal : immobilier, automobiles, téléphonie, électroménager, mode et beauté, meubles, emploi, etc...
Deug-Deug  En Mars, 2016 (10:05 AM) 0 FansN°:6
Sénégal amou gnou chance.
Goor gui souko nitt gni dégueu loone, tay dépasser nagn fii gnou tollou bou yagueu !
Anonyme En Mars, 2016 (12:16 PM)0 FansN°: 2548976
lou weer te woor
Anonyme En Mars, 2016 (10:13 AM) 0 FansN°:7
A_base_de_plantes_sélectionnées,_vous_guérirez_des_mots_liés_aux_troubles_de_la_libido.
Contre_l’éjaculation_précoce_le_manque_d’appétit_sexuel_la_faiblesse_due_à_la_mollesse_
ou_la_difficulté_d’avoir_une_érection_ou_de_maintenir_une_érection_l’aspermie_
l’azoospermie_l’oligospermie_la_faiblesse_sexuelle_due_au_diabète._
AGGRANDISSEMENT_de_la_verge_au_bout_d’un_traitement_qui_dure_4_semaines_
et_vous_retrouverez_votre_jeunesse_de_20_ans._Traitement_hémorroïde_interne_et_externe_
par_application_locale_avec_cicatrisation_après_30_jours._
Pour_les_femmes_serre_vagin_à_base_de_bains_quotidien_et_traitement_contre_la_frigidité
Efficaccité_garrantie_Tel_77_481_02_14-----70_338_95_26---76_882_22_99.
Anonyme En Mars, 2016 (10:40 AM) 0 FansN°:8
bien sûr qu'il est en avance sur son temps. Pour ce point précis de 18 ans.
C'est pourquoi l'on dit de lui mooy boroom diamono. Oh Yaa Saahibal waqt !
Anonyme En Mars, 2016 (10:44 AM) 0 FansN°:9
tout ca c de la politique
Anonyme En Mars, 2016 (10:46 AM) 0 FansN°:10
Oh Yaa Saahibal waqt !

bayilen thiankhan, borom diamono diam
Verite En Mars, 2016 (10:54 AM) 0 FansN°:11
mais ou est ce cheikh depuis qu'il est elu personne en l'a vu
Beugcheikh En Mars, 2016 (11:54 AM)0 FansN°: 2548963
guissounouko démal wareulinouko boo xamé foumou nekk!
Beugcheikh En Mars, 2016 (11:55 AM)0 FansN°: 2548966
yaw lagn koy laaj démal sétalnouko té wax nou famou nekk.
Sunurewmi En Mars, 2016 (11:13 AM) 0 FansN°:12
Machalla voila un Grand homme qui pleines d expériences Que Dieu vous accorde une longue vie pleine de bonheur
Papaasy En Mars, 2016 (11:29 AM) 0 FansN°:13
Ben cheikh vous êtes pire qu'un nafekh.Vous êtes indigne d'être un bon musulman
AMY VOYEL En Mars, 2016 (11:48 AM) 0 FansN°:14
YALA NA NIOUKO YALA FAYAL
Anonyme En Mars, 2016 (11:55 AM) 0 FansN°:15
Je vais commencer par une petite mise au point : certaine(e) s d'entre vous n'ose plus consulter sur internet suite a une mauvaise expérience sur un des site(s) malhonnête(s) concurrent(s)... que les choses soient bien claires : je n'ai strictement aucun rapport avec ces sites qui ternissent l'image du maraboutage. Je suis un marabout professionnel honnête et sincère . Seules des consultations et travail de haute qualité vous sont proposées chez nous avec le strict respect de la règle drastique. Vous pouvez compter sur mon soutien immédiat. Je vous propose une consultation et un travail unique.
PAPA ZOZO, JE SUIS ORIGINAIRE DU BÉNIN AUTREMENT DIT LE BERCEAU DU VAUDOU. JE PRATIQUE LE VAUDOU DEPUIS MON ENFANCE. J'AI ÉNORMÉMENT D'EXPÉRIENCES EN MATIÈRE DE RITUELS VAUDOUS ET DÉSENVOUTEMENTS.
Dans le cadre de mon activité, j'ai voyagé dans beaucoup de pays Africain, pour partager mes expérience avec des marabouts puissant et acquérir d'autres puissances ce qui fait que je suis redouté en ce qui concerne la magie vodou sur toute ces angles. Ils sont des millions à pratiquer le vaudou ici en Afrique. Devant les pouvoirs incroyables de cette magie et le respect de la Nature qu'enseignent les prêtres vaudous, il y a de plus en plus de pratiquants à travers le monde : En Afrique, dans les Caraïbes, en Amérique du Nord et du Sud et même en Europe. Sans oublier Haïti, j'ai été fait grande prêtre vaudou, le plus haut grade de la hiérarchie vaudou. Il y a...
Anonyme En Mars, 2016 (11:55 AM) 0 FansN°:16
Je vais commencer par une petite mise au point : certaine(e) s d'entre vous n'ose plus consulter sur internet suite a une mauvaise expérience sur un des site(s) malhonnête(s) concurrent(s)... que les choses soient bien claires : je n'ai strictement aucun rapport avec ces sites qui ternissent l'image du maraboutage. Je suis un marabout professionnel honnête et sincère . Seules des consultations et travail de haute qualité vous sont proposées chez nous avec le strict respect de la règle drastique. Vous pouvez compter sur mon soutien immédiat. Je vous propose une consultation et un travail unique.
PAPA ZOZO, JE SUIS ORIGINAIRE DU BÉNIN AUTREMENT DIT LE BERCEAU DU VAUDOU. JE PRATIQUE LE VAUDOU DEPUIS MON ENFANCE. J'AI ÉNORMÉMENT D'EXPÉRIENCES EN MATIÈRE DE RITUELS VAUDOUS ET DÉSENVOUTEMENTS.
Dans le cadre de mon activité, j'ai voyagé dans beaucoup de pays Africain, pour partager mes expérience avec des marabouts puissant et acquérir d'autres puissances ce qui fait que je suis redouté en ce qui concerne la magie vodou sur toute ces angles. Ils sont des millions à pratiquer le vaudou ici en Afrique. Devant les pouvoirs incroyables de cette magie et le respect de la Nature qu'enseignent les prêtres vaudous, il y a de plus en plus de pratiquants à travers le monde : En Afrique, dans les Caraïbes, en Amérique du Nord et du Sud et même en Europe. Sans oublier Haïti, j'ai été fait grande prêtre vaudou, le plus haut grade de la hiérarchie vaudou. Il y a...
Anonyme En Mars, 2016 (12:47 PM) 0 FansN°:17
LES LANGUES SE DELIENT ET LES MASQUES COMMENCENT A TOMBER. CETTE TENSION AMBUANTE QUI PESE SUR LE REFERENDUM N'EST RIEN D'AUTRE QUE LE POINT CONCERNANT "LA LAICITE".
DU COUP, LE SENEGAL EST A LA CROISEE DES CHEMINS ENTRE CEUX QUI VEULENT QUE LA CHARRIA REGNE ET LES AUTRES QUI VEULENT QUE LE SENEGAL S'ENCRAGE DAVANTAGE DANS CE QUE LES GRANDS PARENTS, CHEFS RELIGIEUX, ET PRESIDENTS NOUS ONT LEGUE, C'EST A DIRE UN PAYS OU TOUTES LES CULTURES ONT LEUTR PLACE, OU TOUTES LES CONFRERIES ONT LEUR PLACE, OU TOUTES LES RELIGIONS ONT LEUR PLACE, OU TOUS LES ATHEES ONT LEUR PLACE. A CE QUE JE SACHE, C'EST CELA QUI FAIT LA FORCE ET LA PAIX DU PAYS. TOUTE AUTRE SOLUTION ISLAMIQUE, DEMOCRATIQUE OU AUTRE TELLE QUE PROPOSEE PAR KARA, EST SYNONYME D'ALLER A L'AVENTURE CAR CHAQUE SENEGALAIS VEUT VIVRE DANS CE PAYS EN CONFORMITE AVEC SA FOI, SA CULTURE, SES PRINCIPES ET VALEURS. PAR CONSEQUENT LA CONTRAINTE ET L'OPPRESSION TELLES QUE LE VEUT KARA, LES FRERES NIASSE ET LES AUTRES TAPIS DANS L'OMBRE NE PEUT PROSPERER.
Anonyme En Mars, 2016 (12:47 PM) 0 FansN°:18
LES LANGUES SE DELIENT ET LES MASQUES COMMENCENT A TOMBER. CETTE TENSION AMBUANTE QUI PESE SUR LE REFERENDUM N'EST RIEN D'AUTRE QUE LE POINT CONCERNANT "LA LAICITE".
DU COUP, LE SENEGAL EST A LA CROISEE DES CHEMINS ENTRE CEUX QUI VEULENT QUE LA CHARRIA REGNE ET LES AUTRES QUI VEULENT QUE LE SENEGAL S'ENCRAGE DAVANTAGE DANS CE QUE LES GRANDS PARENTS, CHEFS RELIGIEUX, ET PRESIDENTS NOUS ONT LEGUE, C'EST A DIRE UN PAYS OU TOUTES LES CULTURES ONT LEUTR PLACE, OU TOUTES LES CONFRERIES ONT LEUR PLACE, OU TOUTES LES RELIGIONS ONT LEUR PLACE, OU TOUS LES ATHEES ONT LEUR PLACE. A CE QUE JE SACHE, C'EST CELA QUI FAIT LA FORCE ET LA PAIX DU PAYS. TOUTE AUTRE SOLUTION ISLAMIQUE, DEMOCRATIQUE OU AUTRE TELLE QUE PROPOSEE PAR KARA, EST SYNONYME D'ALLER A L'AVENTURE CAR CHAQUE SENEGALAIS VEUT VIVRE DANS CE PAYS EN CONFORMITE AVEC SA FOI, SA CULTURE, SES PRINCIPES ET VALEURS. PAR CONSEQUENT LA CONTRAINTE ET L'OPPRESSION TELLES QUE LE VEUT KARA, LES FRERES NIASSE ET LES AUTRES TAPIS DANS L'OMBRE NE PEUT PROSPERER.
Baps En Mars, 2016 (12:52 PM) 0 FansN°:19
Dieureudieuf Ben Cheikh Mame moye borome mo takh diamono douko weddy kou teunk bopame la lou nekh nitte nako wayye do degue mouk ndiabotte tame siyou niakk faida yi ndakh wakh naniou lenne leppe demb. Konne dieureudieuf souniou diogue nanne na Serigne si wakh ta liniou warra wakh yeupe wakh naniouko

Pour wakhlla mame cheikh si you moudje yi rek sortie bou moudje by moudje by si Gamou 2011 bimouye wakh Sur les parti politique you barri yi akke sindicaliste you barri yi akk niane you mou wakhone pour les accident teye diaffena ngua ouby net ta do guise accident mortelle c'est dommage mes khamagou niouko
Legui nietty nitte you nek woutte partie nietty nitte créé groupe sindical ta takhoul touss bakh wakh rek ba tardé
Anonyme En Mars, 2016 (13:10 PM) 0 FansN°:20
Mame cheikh a tt dit senegalais yi koussi gueuuna panne kilifa ngani kileu niak kilifa mo waral yi wayé faite gaf a vos paroles sino dina done senn moussiba euleuk point.
Anonyme En Mars, 2016 (13:11 PM) 0 FansN°:21
Les politiciens préfèrent la confusion et le peuple la costitution. Comme l'égocentrie ne tue pas en politique africaine, voilà.
Anonyme En Mars, 2016 (16:01 PM) 0 FansN°:22
diarouta weury ndakh serigne cheikh depuis qu'il est serigne cheikh thie retraite sprituelle reck la nek donc soyons responsable et écoutons ces conseils comme le faisait son père Mame Abdou Aziz SY Dabakh machallah sy doundal lol
Lébougui En Mars, 2016 (16:43 PM) 0 FansN°:23
Serigne Cheikh goore gui thi roukhe bi, kène douko guisse dagnoukoye dounde.
Toi qui demande où le trouver sache qu'il n est dans nos coeurs pour toujours. SY MALICK doundal loole yaake saye rake, sa dounde amena ndiarigne.
Lébougui En Mars, 2016 (16:44 PM) 0 FansN°:24
Serigne Cheikh goore gui thi roukhe bi, kène douko guisse dagnoukoye dounde.
Toi qui demande où le trouver sache qu'il n est dans nos coeurs pour toujours. SY MALICK doundal loole yaake saye rake, sa dounde amena ndiarigne.

Ajouter un commentaire

 
 
Ben Cheikh
Blog crée le 09/04/2012 Visité 362955 fois 14 Articles 2627 Commentaires 58 Abonnés

Posts recents
Mardi 27 juin 1922 – Mardi 27 juin 2017
Réaction sur la Déclaration Polémique de Ahmed Khalifa Niasse
Al-Macktoum : La Constitution, Pas la Confusion !
Amath Dansokho Parle de Serigne Cheikh
Seydil Hadj Malick : Le Conquérant
Commentaires recents
Les plus populaires
Amath Dansokho Parle de Serigne Cheikh
Al-Macktoum : La Constitution, Pas la Confusion !
Serigne Babacar Sy, Le Khalife Authentique
Le Spirituel à l'Assaut du Temporel : Le Khalifat
Serigne Cheikh, Entre Politique, Economie et Diplomatie