Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

« Le Coran et La Culture Grecque », Ne Faudrait-il Vraiment en Débattre ?

Posté par: BenCheikh| Dimanche 25 mai, 2014 19:38  | Consulté 8739 fois  |  29 Réactions  |   

Si le Prophète Muhammad Sws n’était Messager de Dieu, il conviendrait alors d’affirmer qu’il est un génie au-dessus de tout prophète et de tout messager.

Sinon, comment expliquer le fait qu’il ait pu réunir dans ce livre appelé « Saint Coran », la quintessence de toutes les connaissances historiques et futuristes, étrangères à son Arabie natale, pour en faire un ferment purement de progrès ? Un ferment qui dicte une conjugaison parfaite  des "verbes" « théorie »  et « pratique », au point qu’il devint au soir de sa vie bien remplie, le maître incontesté de son terroir et même bien au-delà ? Cette situation fut d’autant moins imaginable qu’il n’est pas né avec une cuillère en or…

La dimension exceptionnelle du prophète Muhammad est reconnue de plusieurs penseurs non musulmans, qui ont tous succombé à son charisme, sa vaillance et sa grandeur humainement inégalable.

Alphonse de Lamartine, chrétien de son état, trouve en la seule personne du prophète de l’islam, dix (10) qualités majeures qu’il ne trouve réunies chez aucun être humain autre que le prophète de l’islam. Aussi déclarait-il à son endroit :
« Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d'idées, restaurateur de dogmes rationnels, d'un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d'un empire spirituel, voilà Mahomet. À toutes les échelles où l'on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ? »

L’américain Michael Hart qui non plus, n’est pas de confession musulmane classe le prophète de l’Islam au sommet de son « Top 100 », i.e. les cents personnes les plus influentes de l’histoire de l’humanité. M. Hart classe Mahomet devant tous les prophètes, tous les scientifiques, tous les révolutionnaires, tous les personnages qui ont marqué de façon indélébile l’histoire de l’humanité…

Pour ne citer que ceux-là, car d'autres incroyants ont aussi chanté les louanges du prophètes.

Venons en maintenant à cet ouvrage « Le coran et la culture grecque » que nous n'avons pas encore lu mais qui a fait l'objet d'une émission entre l'auteur, le professeur Oumar Sankharé et Sada Kane.

Notre compatriote, l'éminent Sankharé, certainement sous le choc de ses découvertes "invraisemblables", ne pouvait imaginer un seul instant que le prophète Muhammad fût un illettré, du moins toute sa vie durant. Pour lui, le prophète a certainement côtoyé la philosophie ou la mythologie grecque au point de s’en inspirer pour la rédaction du coran… Sankharé ne pouvait certainement imaginer la gravité du blasphème dont il était l’auteur et qui explique la vive réaction, et à juste raison, de la communauté musulmane. Ce comportement blasphématoire, même si c'est pas intentionnel, n'est pas étonnant de la part d'un Sankharé, disciple "inconditionnel" de Léopold Sédar Senghor, ce président poète qui aurait dit :
« Je ne peux rien faire pour empêcher les sénégalais d'être dans leur grande majorité des musulmans, mais je travaille pour en faire de mauvais musulmans. » - Ces propos sont rapportés par Monsieur Ousmane Camara dans son ouvrage "Mémoires d'un juge africain, Itinéraire d'un homme libre".

Il serait souhaitable que Monsieur Sankharé nous édifie sur ces propos attribués à son mentor. C’est quand même heureux qu’il eût l’humilité et la grandeur d’âme de présenter ses excuses…

Mais au-delà de la passion et des réactions parfois épidermiques des uns et des autres, ne faudrait-il pas discuter sérieusement des théories du professeur Sankharé, étant entendu que l’islam n’est pas une religion d’ignorance ?
N’est-ce pas le coran qui nous invite à parcourir la terre pour découvrir les civilisations et voir à travers elles les signes de Dieu ?
N’est-ce pas le coran un Rappel dont la sauvegarde est assurée par le Tout Puissant ?

Malheureusement, le comportement de certains musulmans laisse à désirer ; on trouve hélas des coreligionnaires trop réfractaires aux débats d’idées et qui sont prompts à encourager la violence et l'agressivité. Cela ne nous paraît pas islamique. Le britannique Cat Stevens déclarait après sa conversion : « Heureusement que j’ai connu l’islam avant de connaître les musulmans. » Ce qui signifierait que paradoxalement, les musulmans peuvent être les pires ennemis de l’Islam.

Le musulman convaincu ne saurait douter que l’islam est du solide qui repose sur du solide, et ce n’est pas le satanisme d’un Rushdi ou d’un autre incroyant de la planète qui arriverait à le déstabiliser.

Seulement, pour ce qui concerne le Sénégal, l’on se demanderait si les croyants sont en mesure de faire face à certaines formes d’agressions intellectuelles, surtout que nos universitaires musulmans ne semblent pas être bien outillés pour défendre leur religion. Ils maîtrisent Socrate, Aristote ou Platon, mais ne connaissent guère les fondements spirituels, intellectuels et scientifiques de l’islam. C’est pourquoi, serait-il nécessaire de revoir notre système d’éducation religieuse pour rendre nos coreligionnaires plus aptes à tenir des débats d’idées au lieu de verser dans le verbiage "panurgique". L’exemple d'édcation religieuse à travers les Universités du Ramadan du Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty sont à saluer, car il s’agit de débats de haut niveau avec l’intervention de sommités intellectuelles sans distinction d’idéologie, de confrérie ou de religion.

Serigne Cheikh Al-Macktoum disait dans un de ses discours :
« Ce qu’il faut faire, ce n’est pas d’accabler les hommes de sermons, mais c’est de former des cœurs nouveaux que rien ne saurait détruire. »

Notons que ces cœurs dont parle Serigne Cheikh ne concernent guère ce fanatisme aveugle qui exclut toute forme d’ouverture à l’autre ; Serigne Cheikh lui-même montre la voie à suivre et fait parfois référence aux penseurs non-musulmans comme Socrate, Platon, Zhou Enlai, Aldo Moro etc. C’est de cette façon là que le musulman sera membre de cette communauté d'élite du "juste-milieu" dont parle le Saint Coran au Verset 143 de la Sourate 2 :

« C'est ainsi que Nous avons fait de vous une communauté du juste milieu afin que vous soyez témoins parmi les hommes… »


Wa Salam ‘Alâ man-ittaba’al Houda


Par BenCheikh

 L'auteur  Ben Cheikh
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (29)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
L'histoire et la culture En Mai, 2014 (12:25 PM) 0 FansN°:1
D'abords la manière dont vous voulez poser le débat n'est pas correcte, sans étude vous ne pouvez pas conclure que le Professeur s'est égaré, votre conclusion est partisane et n'est rigoureusement pas scientifique.
Après ce débat a déjà eut lieu du 8è au 13 siècle, l'histoire est là pour en témoigner, les batailles philosophiques des plus grands penseurs musulmans ont aboutis à des guerres, les conservateurs et les partisans du dogme ont gagné, les autres ont été massacrés, leurs livres brulés,...la philosophie dite profane a été quasi-interdite dans les territoires musulmans sauf au cas où elle était en adéquation avec les idées des vainqueurs..Voir Al-Farabi, Avicennes, Al-Ghazali,Averroes,...les Mu'talazites,...depuis lors le débat philosophique sur le Coran est resté clos, ce qui va avec la vision du croyant,...la science a fuit l'islam, ce qui est reste c'est le dogme religieux, le totalitarisme, la vison étroite et bornée de la religion,le sectarisme,...jusqu'aujourd'hui l’obscurantisme parfait. Ce que je te rappelle là n'est que l'histoire on peut s'en foutre ou ne pas l'accepter...mais tout scientifiques aussi honnête soit -il et de bonne foie, après avoir étudié l'islam et l'histoire de l'islam, s'il n'est pas influé par sa propre foie, finira par conclure que le Coran a été crée par les hommes "ce qui est factuel de toutes façons en science" inspiré de différentes récits ", grecque, bible, torah,..." avec des...
BenCheikh En Mai, 2014 (14:03 PM)0 FansN°: 1290520
Tu as un problème de compréhension. Ce n’est pas pour ouvrir le débat que je fais cette contribution mais mais pour inviter les musulmans à accepter de débattre au lieu ruer dans les brancards en criant au scandale et réclamant la censure. Ces gens ne savent pas qu'à l'ère de l'internet les frontières sont très perméable.

Tout compte fait, Sankharé a du mérite en faisant des recherches pour améliorer sa culture... religieuse. Disons qu’il a suivi les recommandations de Dieu, tant et si bien qu'il n'a pas renié sa foi.
BenCheikh En Mai, 2014 (14:17 PM)0 FansN°: 1290548
Sinon pour en débattre, je te dirais que je condamne Monsieur Sankharé pour deux raisons, pas plus :

La première est qu’il a trompé son éditeur en se présentant comme « Arabisant », ce qui est inacceptable. Le début de la présentation de son ouvrage chez Harmattan est libellé comme suit :
« Rédigé par un helléniste doublé d'un arabisant, cet ouvrage… »

Avec son émission avec Sada Kane, Sankharé montre qu’il est très médiocre en arabe avec sa lecture calamiteuse et truffée de fautes.

___

La seconde raison pour laquelle je condamne Sankharé est le fait qu’il considère que le prophète ne fut illettré, alors que rien dans l’histoire ne montre que le prophète savait lire ou écrire, rien ne montre que le prophète a tenu un seul bout de papier pour le lire en privé privé ou en public… absolument rien.

Sankharé à comme voulu changer le sens d’un terme "Ommiy" pour conclure que le prophète savait lire, ce qui est trop hâtif de sa part, puisqu'il savait parfaitement qu’un autre verset accrédite l’illettrisme du prophète même s’il veut le limiter dans le temps.

A la sourate 29, Verset 48, Dieu dit au prophète :
« Avant le Coran, tu ne récitais aucun livre ni n'en écrivais aucun de ta dextre. Sans quoi, les négateurs auraient trouvé argument pour douter de l'authenticité du Coran »

Cela montre qu’avant la révélation, Le prophète était analphabète.


Un autre fait historique montre absolument l’analphabétisme du prophète. Il s’agit du pacte de Houdaybiyya.
Après la rédaction de ce pacte, les incroyants récusaient l’expression « Messager de Dieu », alors, le prophète intima à Aly l’ordre de l’effacer, mais Aly ne voulait aucunement l’effacer de sa propre main, alors le prophète lui dit, « montre-moi ou c’est mentionné pour que je l’efface moi-même ».
Cela montre que pendant la révélation, le prophète ne savait pas lire.

Il est vrai que des débats se sont posés dans l'histoire, mais une lecture éclairée des événements montre que le prophète n'était pas un homme ordinaire.
Anonyme En Mai, 2014 (17:03 PM)0 FansN°: 1290752
Je pense qu'il faut pas se focaliser sur l'illettrisme du Prophète mais sur le Coran et la culture grecque qui est le sujet de son livre, pour moi il n'a nullement besoin de connaitre l'arabe pour comparer sur le contenu global de l'histoire ce qui différent d'un point de vue étymologique, dans son interview il a parlé sur bcps d'autres points plus pertinents et troublants, il s'est basé sur la sourate "Al-Alaq" et du terme "Iqra" qui signifie "lis" que personne ne remet en cause, ce terme signifie bien lis pour tous les arabes. Je pense que rein ne démontre que le Prophète savait lire mais ce qui est sur, il ne pouvait pas être un inculte, rien n'empêche de dire qu'il a pu apprendre par mémoire par les voyageurs, des prêtres ou d'ailleurs sachant qu'il était un grand voyageur....et donc que la parole lui soit dictée par un ange reste dans le domaine du croyance "croire ou pas " c'est tout, le plus important reste sur la question sur le Coran "peut-on admettre que dans la religion de l'islam que le coran soit des paroles de Dieu écrites par les hommes en tenant compte de l'humain imparfait" ou non. Cette question a été tranché par les vainqueurs non les paroles du Coran sont les paroles immuables de Dieu telles quelles, faut-il revenir sur cette question je ne voie pas l'intérêt mais faut-il que les musulmans le sachent oui je pense qu'il faut se battre pour ça, il faut qu'il sache le mieux possible l'histoire vraie du Coran, qu'il a été discuté à sa création, qu'il a suscité des débats philosophiques intenses, des guerres,des scissions...afin qu'il puisse se faire sa propre pensée tout en honnêteté à lui-même sans influence d'un quiconque gourou.
BenCheikh En Mai, 2014 (21:47 PM)0 FansN°: 1291086
Les propos de Sankharé englobent plusieurs domaines, et l'illettrisme du prophète occupe une place primordiale. En effet s'il est avéré que le prophète savait lire et écrire, cela voudrait dire qu'il n'était pas messager de Dieu, il aurait tout simplement plagié des récits de l'histoire, ce qui est inimaginable pour les musulmans.

En plus, faut pas absolument prendre le texte coranique au premier degré, sinon tu risques de commettre de graves erreurs. Par exemple, dans la sourate "Al-'Alaq" dont tu parles, au verset 4, Dieu dit "'Allama bil qalam", c'est à dire, "Il (Allah) a enseigné par la plume"... Aurais-tu déjà vu Dieu enseigner par la plume ?
Cela veut dire que la traduction littérale peut fausser le sens profond des textes. Donc, "Iqra" ne désigne pas forcément la lecture de lettres alphabétiques, mais une autre forme de lecture du message divin.

J'ai l'impression qu'il existe actuellement une mouvance qui cherche à faire douter de l'authenticité du Coran, mais ils perdent leur temps.

Il est vrai que dans l'histoire des écritures coraniques ont été détruites. Mais cela est compréhensible, par le simple fait que les auteurs des ces "versions coraniques" ne comprenaient pas parfaitement l'arabe , à l'instar du professeur Sankharé ce maîtrisard de la langue arabe qui massacre le texte coranique en disant "Wallahou Ya'lamou Wa Antoum laa Ya'lamûn". Traduite, cette phrase donnerait : "Dieu sait et que VOUS ILS NE SAVENT PAS". C'est du n'importe quoi !

Là Sankharé se trompe gravement en confondant la 1ere personne du pluriel et la troisième personne. A la place de "Ya'lamûn" il aurait dû dire Ta'lamûn, pour que la phrase soit correcte "ALLAH SAIT, ET VOUS, VOUS NE SAVEZ PAS"

Supposons que Sankharé Agrégé de la grammaire français et maîtrisard en langue arabe soit désigné pour réécrire le coran, penserais-tu que son "coran" serait fidèle ?

Il en est de même pour les versions coraniques qui étaient détruites ; elles étaient truffées de fautes parce qu'écrites par des individus qui ne connaissent pas parfaitement l'arabe.
BenCheikh En Mai, 2014 (22:12 PM)0 FansN°: 1291111
S'agissant des coïncidences entre le message coranique et la tradition grecque, cela ne veut pas dire grand chose, surtout qu'il existe souvent des nuances qui font la différence.

En 1898, Morgan Robertson publie son ROMAN "LE NAUFRAGE DU TITAN". En 1912, c'est à dire quatorze années après, le TITANIC fait naufrage selon les mêmes circonstances décrites de le roman de Robertson... Est-ce à dire que le le naufrage du TITANIC est une fiction ou un plagia ?

Si l'on avance plus loin, on pourrait faire un rapprochement entre le Titanic et le Joola. Est-ce à dire que la naufrage du Joola est une invention ?

Il existe d'autres exemples de ce genre.
Anonyme En Mai, 2014 (09:59 AM)0 FansN°: 1291700
Comme dis plus haut vous vous focalisez sur l'illettrisme du Prophète soit...Pour moi ce n'est pas la question, et vous n'apportez aucun argument crédible pour dire que le Prophète était inculte et ne pouvait nullement apprendre des autres...Ce que vous dites sur les différentes versions du Coran n'est pas l'histoire officielle racontée il y'avait bel et bien des discordances sur le Coran et même sur le débat du Coran crée ou incrée...Personne de la Oumma islamique ne peut le nier? On peut dire que c'est les gens de Satan...mais cela ne devient plus un débat intellectuel on tombe dans le domaine de la croyance pure...Ce que j'essaye d'expliquer dans un débat intellectuel on ne peut pas partir de sa conclusion même si c'est celle-ci qu'on croie ou même qu'on pense être...ça ne marche pas ainsi après on peut admettre aussi en toute honnêteté et humilité qu'on a aucun moyen de démontrer de manière rigoureuse que le Prophète ne pouvait recevoir toute cette connaissance qu'à partir d'un Ange, mais moi j'y crois donc ça me va c'est parfait... Et ça ne me dérange en rien de voir des similitudes et d'influences diverses de cultures différentes et d'autres croyances parceque pour moi il rassemble toutes les croyances et les connaissances de l'époque où même à venir si on veut y croire...où est le Problème? Même que le Prophète sache lire et écrire qu'il est appris ailleurs qu'est ce que ça change sur le message du Coran? Qu'il ait plagié les récits de l'histoire qu'est ce qui peut nous empêcher de croire que ces récits sont des paroles de Dieu pour la compréhension de gens de l'époque?....après ton histoire de Joola/Titanic je n'ai vraiment pas compris pour moi ça n'a rien à voir, une étude sérieuse comparative de récits historiques n'est pas la même chose avec des études de prédictions. On compare des récits "histoires" pas des faits.
BenCheikh En Mai, 2014 (13:10 PM)0 FansN°: 1292035
Très cher l'Anonyme, tu ne croiras que ce que tu voudras bien croire !

C'est un faux débat que de discuter sur la possibilité que le prophète ait pu s'instruire (oralement) auprès des autres ou pas. C'est une évidence, car il est d'abord un être social avant d'être prophète. Il était acteur de la société, et avant la prophétie on l'appelait "Al-Amine" i-e "Le Sûr" du fait qu'il était d'une moralité irréprochable. Donc, OUI il s'est bien instruit oralement auprès des autres, mais pas par l'écriture. Scientifiquement parlant, un être humain ne peut créer le coran. Je pourrait-peut-être te l'explique par la voie du "1 + 1 = 2", mais ne me demande pas ce que signifie 1.  :-D 

Concernant les débats sur l'origine du Coran, je t'ai déjà répondu. Les versions détruites étaient truffées de fautes, et aucun discours sérieusement officiel ne saurait le contester. L'on ne saurait dire non plus que le coran actuel est celui des vainqueurs... sinon quel vainqueur sérieux, si ce n'est ALLAH HIMSELF ?

Il existe aujourd'hui deux principaux camps rivaux dans l'islam : les chiites et les sunnites.

Tous ces deux camps utilisent le même coran, alors qu'ils s'affrontaient depuis la disparition du prophète. Si les chiites étaient vraiment contre ce coran rien ne les empêchait d'imprimer une autre version officielle surtout qu'ils gèrent aujourd'hui tout un État indépendant : l'Iran.

Quant à mon histoire de Joola/Titanic, je te demande d'y accorder un peu plus d'importance. Il s'agit plutôt d'une triple histoire :
1 - LE TITAN
2 - LE TITANIC
3 - LE JOOLA

1 + 2 + 3 = NAUFRAGES

1 - UNE FICTION
2 - UNE RÉALITÉ
3 - UNE AUTRES RÉALITÉS

Peut-être dans 3000 ans, sans technologie aucune, les historiens parleraient du "Mythe de l'Atlantique" en se référant seulement sur "LA FICTION DU TITAN" de Morgane publié en 1898 avant me la construction du Titanic ; c'est heureux qu'on ait aujourd'hui l'imprimerie et les Technologies Avancées de l'Information et de la communication TAIC, contrairement à l'époque du prophète, où il n'y avait pas de Copier/Coller.
Anonyme En Mai, 2014 (13:51 PM)0 FansN°: 1292064
Grosso Modo, Sankharé a fait un raprochement, une comparaison. Et comme on dit en terre à terre, "Comparaison n'est pas raison".
Anonyme En Mai, 2014 (14:22 PM)0 FansN°: 1290551
Déjà vous dites que M. Sankharé a un comportement blasphématoire, vous attaquez Senghor pour ensuite demander à celui-ci de rendre des comptes (d'expliquer) sur des paroles qui ne sont pas les siennes même si c'était vrai et qui l'engagent nullement...Après l'avoir suivi et écouté, il n'a nullement blasphémé, il posé une question et aboutit à une conclusion qui ne dit être la vérité absolue mais une conclusion scientifique...les autres sans arguments se sont concentrés sur ce point or qu'il a soulevé beaucoup d'autres points plus intéressants et troublants....
BenCheikh En Mai, 2014 (22:25 PM)0 FansN°: 1291122
Comme je l'ai dit, ce n'était peut-être pas intentionnel, mais Sankharé a effectivement blasphémé. Il a insinué gravement que le coran n'était pas divin.

Concernant Léopold Senghor, tout le monde sait que Sankharé le prend comme modèle, au point qu'il a tenu à passer l'agrégation de grammaire 72 ans après. Rien de plus normal de demander à Sankharé ce qu'il pense des propos anti-islamique attribués à son modèle.
Anonyme En Mai, 2014 (12:39 PM) 0 FansN°:2
cette contribution sera utile pour beaucoup de gens qui veulent un acquis en savoir , la connaissance il faut aller la chercher jusqu'en chine . mais au senegal beaucoup de personnes ne prennent pas le temps d écouter ou de lire mais ils agissent et jugent selon leur degres de comprehention alors que le savoir est une chose cache et on peut le retrouve meme dans la maison d'un non musulman .
Suite En Mai, 2014 (12:40 PM) 0 FansN°:3
que le Coran a été crée par les hommes "ce qui est factuel de toutes façons en science" inspiré de différentes récits ", grecque, bible, torah,..." avec des contradictions et des récits contextuels "sur la vie de l'époque" touchant à tous les domaines, théologie, science, morale, le droit, la médecine,....aussi fût-il le génie du Prophète. Maintenant libre à chacun d'y croire comme des paroles immuables de Dieu, une vérité éternelle,....ce débat là lui est inutile.
Anonyme En Mai, 2014 (13:00 PM) 0 FansN°:4
le coran a mentione toute les civilations sans rien oublier et pouquoi nous Musulman essayons de faire la distinction ? essayons d avoir le coran en Nous comme ca nous puissons refléter son contenu en acts . L e coran n a rien laisser et c est notre reference donc nous musulman ne laissons rien en connaissance , faisons des recherches dans toutes les civilisations. juif ,chrétien ,bouddhiste grecs et autres . Tous , nous avons q' un seul et unique ALLAH mais pas un seul DIEU *( DIEU OU DIOZ est la traduction d 'ALLAH alors que ,est ce NOUS PERSONNE AIMERONS QUE L ON TRADUISE NOTRE NOM PROPRE ALORS NE LE FAISON PAS POUR ALLAH QUI EST SON NOM PROPRE , ET UNIQUE ) donc mes freres , bougnou yee fitna . voyons les choses avec ouverture d espris et ne nous cramponons pas sur cest pas un débat ça
Lamine En Mai, 2014 (13:13 PM) 0 FansN°:5
L’islam est du solide et est basé sur du solide. Dieu existe et le Coran est le miracle de Mohamed(PSL) de la part de Dieu.
Votre article centralise de manière sincère et riche les propos de nos coreligionnaires. Vous avez raison, ouvrons le dialogue et discutons entre nous. Le Coran et le Prophète de l'Islam ont toujours été mis en question par les hommes alors pourquoi avoir peur des propos tenu par un être humain.
"Il y a dans la création des Cieux et de la Terre et dans la succession de la nuit et du jour des signes pour ceux qui sont doués d’intelligence."
Mo En Mai, 2014 (15:06 PM) 0 FansN°:6
sankare s est base en disant que le Prophet savais lire et n était pas illettré du fait que leIQRA signifie lire , on le parle a quelqu normalement qui sait lire mais dans ce contexte la ca pourrait signifier de Lire son ENvironnement le system sd ALLAH , les merveilleS D' ALLAH . COMME Dit le verset WA YATAFAKKARUNA FI KHALQI AS SAMAWAT WAL AL ARDI . sanouriyahum ayyatina fi afaqi wa fin anfousahum . DE LIRE LE SYSTEM ET L ORDRE D ALLAH et tout ca au Bi ISMI RABIKA . pas par le moyen de ses cinq sens , l
Mo En Mai, 2014 (15:17 PM) 0 FansN°:7
actuellement un des grand problem relatif a la religion de l islam est que chacun juge les actes de l autre AU NOM D ALLAH. ET EN TIRE LES CONCLUSION. chacun cfritique et reclame l erreur de l autre si ses actions sont differentes des siennes et finit par conclure Q ALLAH n agreera pas les action de l autre
avant tout nous devons savoir que : personne sur terre n a qualité pour parler ou juger au NOM D'ALLAH å moins d'être prophet. dans la vie nous pouvos tous parler et exprimer nos propre interprétations a propos de la religion en nous appuyant sur les enseignement de RASSOUL LAH. et sur le coran KARIM. Cependant peu importe qui nous sommes , aucunes de nos interpretations personnelles et idees ne peuvent se faire AU NOM D ALLAH OU DE LA RELIGION
Anonyme En Mai, 2014 (17:19 PM) 0 FansN°:8
Je voudrais saluer cette ouverture d'esprit qui caractérise cette contibution de BenCheikh qui par honneteté intellectuelle a commencé par dire qu'il n'a pas lu l'ouvrage mais s'est fondé sur les déclarations publiques du professeur Sangharé. Oui, ce dernier il sait lire (et quelle manière d'ailleurs, comme un vrai débutant) mais il n'est pas arabisant; ensuite, en hélléniste, il devrait quand mm savoir que ce n'est pas toujours la racine qui détermine tjours le sens d'un terme surtout en arabe; enfin quelle preuve a t-il donné pour fonder en raison ses arguments. je ne me prononce pas du point de vue religieux puisque je ne suis versé en la matière. Je laisse la chose aux doctes en sciences islamiques. Mais j'ai fait des études supérieurs mais ni la démarche scientifique (en science sociale) ni la rigueur discursive n'autorise les conclusions qu'il a tirées. C'est une vrai érudition, une compilations de comparaison doublées de pétition de principes.
Pour le 1er intervenant, je tiens à dire que je connais autant que lui sinon les débats entre mutazilites et doctes, mais contrairement à ce qu'il rien dans leur débat ne repose sur l'authenticité du message coranique mais plutot le recours ou non de la logique dans l'interprétation de faits nouveaux. Mutazilit=les rationalistes. Il ne faut pas raconter des histoires.
Le 1er En Mai, 2014 (11:59 AM)0 FansN°: 1291998
Je n'ai pas parlé de l'authenticité sur les paroles de Dieu du message Coranique mais plutôt du débat philosophique sur le Coran et de la science dans l'Islam vous m'avez sans doute mal compris Je voulais juste monter l'influence de la philosophie grecque sur l'Islam et dans la philosophie islamique, les Mu'talizites et les autres cités ont été très influencé par la philosophie grecque. D'ailleurs le premier principe des Mu'talizites est le monothéisme pure : Dieu ne peut être conçu par l'esprit humain, Dieu assis sur son trône est allégorique, le coran étant survenu dans le temps pour eux le Coran étant bien les paroles de Dieu a été crée par les hommes et ne peux être éternel...ils étaient contre la prédestination...ce qui montre bien que ce fût un débat philosophique sur le Coran et sur la vison à donner au croyant...
Anonyme En Mai, 2014 (17:25 PM) 0 FansN°:9
qu il retire son livre du marche!!1
Mo En Mai, 2014 (18:15 PM) 0 FansN°:10
le prophete est RASSUL UNIVERSEL il invite les gens a voir les realites universelle , mais jamais les coutumes, et habitude. le DIN AL ISLAM EST l explication du system universel et de son mecanisme a l humanité entière , par RASUL ALLAH . c est l annonce a toute l humanite , sans distinction de race . mes frères soyons des hommes universels . comme notre propret ,comme notre coran .
Anonyme En Mai, 2014 (00:05 AM) 0 FansN°:11
vous me fates rire, avec vos essayes de defendre votre prophete menteur.
Oumar En Mai, 2014 (12:58 PM)0 FansN°: 1292029
C'est parce que tu es né dans le mensonge car surement enfant illégitime que insulte notre prophète gratuitement. Si tu n'as pas d'idées, car vraisemblablement tu n'en a pas, occupes-toi sur autre chose et ne pollues pas ces échanges.
Anonyme En Mai, 2014 (01:32 AM) 0 FansN°:12
JESUS DIT DANS LA BIBLE, DANS L'EVANGILE DE JEAN: "JE SUIS LE CHEMIN,LA VERITE ET LA VIE. NUL NE VA AU PERE SANS PASSER PAR MOI.Dit JESUS. JESUS FILS DE DIEU N'A JAMAIS COMMIS DE PECHE.IL EST ENGENDRE ET NON PAS CREE, ET DE MEME NATURE QUE LE PERE. Cherchez à le connaitre pour votre salut, au lieu de polimiquer!
Laac Xelu En Mai, 2014 (06:15 AM) 0 FansN°:13
Du moment que Sankharé a présenté ses excuses, il faut
dépasser sa personne et ouvrir un débat sur ses idées.
Au fait, pourquoi le Coran est le seul livre dans
l'histoire de l'Humanité que l'on puisse réciter?
N'est-ce pas Dieu qui dit:"Nous avons rendu le Coran facile pour sa méditation?" (Sourate 54).
Salafiste En Mai, 2014 (13:12 PM) 0 FansN°:14
Je souhaite livrer ici quelques explications au sujet des ressemblances ou du parallélisme entre des faits décrits dans le Coran et des détails de la civilisation (ou culture) grecque que le professeur Sankharé a voulu souligner.

Pour mieux comprendre les surprises du professeur il suffit de savoir que celui-ci a une culture insuffisante de l'islam qui le conduit à ignorer les faits suivants:
i) l'islam ne commence pas avec le prophète Mouhamed. En effet, tous les prophètes de l'humanité, depuis Nouh (Noé), étaient des prophètes de l'islam. Aussi, le message divin authentique a-t-il toujours été le même, et n'a connu aucune variation ni dans le temps ni dans l'espace, car émanent de la seule et même source divine, l'Unique véritable Divinité. Pour cela, le message de l'islam est indivisible.

ii) l'islam a précédé la civilisation grecque, et quelque civilisation que ce soit, puisqu'il s'agit d'une religion datant des premières heures de l'humanité: Adama et Hawa (Adan et Eve) étaient des musulmans.

A partir de ces deux points, on peut comprendre avec aisance les trois conclusions suivantes:

a) s'il y a recoupement, similitude ou coïncidence entre le coran et la culture grecque, ce n'est pas surprenant, et cela s'expliquerait simplement par le fait que cette dernière s'est inspirée de l'islam, et non l'inverse, puisque l'islam est plus ancien que la civilisation grecque;

b) la mythologie grecque elle-même, présente des aspects forts qui...
Suite En Mai, 2014 (13:15 PM)0 FansN°: 1292041
b) la mythologie grecque elle-même, présente des aspects forts qui permettent de soupçonner qu'elle corresponde aux vestiges d'une religion monothéiste à l'instar de l'islam. Ainsi, à titre d'exemple, tout porte à croire que le Zeus des Grecque est une création inspirée du Dieu suprême de l'islam, et que les fils de Zeus seraient une mythification des anges d'Allah, etc. Il en va de même de plusieurs courants, sectes ou mythes religieux (judaïsme, christianisme, et même bouddhisme et zoroastrisme, etc.) qui sans aucun doute, correspondent à des versions corrompues et dévoyées par l'homme, du message authentique et universel de l'islam, ayant conduit aux hérésies et sectes leur correspondant actuellement en lieu et place de la religion révélée (l'islam) qu'ils étaient à l'époque.

c)Les prophètes du passé et leur livre respectif révélé par Allah avaient prophétisé certaines choses à propos de la venue du prophète Mouhamed (sallallahu aleihi wa salam), de ses miracles, et de quelques unes de ses réalisations.

Pour bien comprendre le problème des liens entre cultures, je pense qu'ont peut s'arrêter ici, je l'espère, sans aucun besoin d'entrer dans d'autres détails et considérations. A condition qu'on me convainc du contraire. Merci à tous.
Wels En Mai, 2014 (13:12 PM) 0 FansN°:15
Le commentaire intellectueul est tes interessant mais je voudrai que nos grands intellectuels islamiques ne livrent pas comme ca tout cour a la vindict populaire sans porter une contradiction edifiante a tout ce qu a dit le professeur Sangare.Il faut un debat plus scientifique étayant un a un par des arguments contradictoires les propos du professeur pour enlever le doute que ca risque de créer dans l esprit des musulmans.Il ne parle pas seulement du non illetrisme du prophete mais parle aussi de certaines sourates tels que la Fatiha qu on a retrouve ds un temple egyptien de lihlas dans les ecrits de platon.
Cheikh En Mai, 2014 (15:55 PM) 0 FansN°:16
Nous refusons de débattre sur le sujet du Coran divin ou pas.
BenCheikh, je ne sais pas s'il vous plait d'entendre des blasphèmes en tant que musulman sinon je ne saurais expliquer comment pouvez-vous appeler au dialogue sur des articles de foi.
D'après vous aussi, l'on devrait débattre avec Salman Rushdie.
Si le professeur se posait des questions, l'on aurait pu lui répondre s'il était effectivement en quête de vérités.
Mais, ce Sankaré est affirmatif sur ce qu'il dit disant que le Coran est un plagiat dans un pays à 95% de musulmans et vous voyez cela comme une invite au débat?!
C'est une insulte! Et l'on ne débat pas avec les outranciers. Il faut les corriger by any means necessary.

Ajouter un commentaire

 
 
Ben Cheikh
Blog crée le 09/04/2012 Visité 362870 fois 14 Articles 2627 Commentaires 58 Abonnés

Posts recents
Mardi 27 juin 1922 – Mardi 27 juin 2017
Réaction sur la Déclaration Polémique de Ahmed Khalifa Niasse
Al-Macktoum : La Constitution, Pas la Confusion !
Amath Dansokho Parle de Serigne Cheikh
Seydil Hadj Malick : Le Conquérant
Commentaires recents
Les plus populaires
Amath Dansokho Parle de Serigne Cheikh
Al-Macktoum : La Constitution, Pas la Confusion !
Serigne Babacar Sy, Le Khalife Authentique
Le Spirituel à l'Assaut du Temporel : Le Khalifat
Serigne Cheikh, Entre Politique, Economie et Diplomatie