Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Seydil Hadj Malick : Le Conquérant

Posté par: BenCheikh| Samedi 27 décembre, 2014 09:12  | Consulté 21188 fois  |  107 Réactions  |   

En 1917, Georges Hardy, Directeur de l'Enseignement en Afrique Occidentale Française, publiait son ouvrage « Une conquête Morale, l'Enseignement en AOF » ; un ouvrage préfacé par le Gouverneur Général de l'époque, François Joseph Clozel... mais, ces conquérants colonisateurs, savaient-ils qu'ils avaient en face d'eux, un autre conquérant moral, dénommé El Hadji Malick Sy ?

 


Serigne Cheikh déclarait à l'occasion de l'une de ses conférences : "Face aux réalités du système colonial, Maodo proposa sa médiation pour sauver les âmes".

Seulement, la mission de Médiation, voire de Sauveur du patriarche de la tijaniyya n'était pas facile. Il lui fallait être particulièrement conquérant, mais aussi et surtout, foncièrement cultivé... car, ce n'était guère par les armes ou l'autosatisfaction qu'on pouvait triompher d'un système actif d'assimilation culturelle, mais par les idées, l'ouverture d'esprit et l'instruction. Il va sans dire que sur ces domaines, Seydil Hadj Malick était imbattable...

Paul Marty, en mettant en exergue l'importance des bibliothèques du Sénégal, citait en première position celle de Maodo et affirmait sans équivoque :

« El Hadji Malik à Tivaouane (Cayor), indubitablement le marabout le plus lettré du Sénégal ».

Cette affirmation de Marty est d'autant plus justifiée qu'il trouvait dans la bibliothèque de Maodo une variété de documents qui ne concernait pas exclusivement le domaine religieux de l'islam, mais aussi d'autres domaines, car s'y trouvait des Bibles venant des missionnaires chrétiens et d'autres livres offerts par le Gouverneur général. Cette diversité de documents témoigne de l'ouverture d'esprit de Seydil Hadj.

Par ailleurs, Marty n'a fait que confirmer et compléter les propos de Destaing Edmond, Directeur de la Médersa de Saint-Louis, qui déclarait, après une visite chez Maodo en 1908 :

« Sous le rapport du savoir, je crois pouvoir affirmer que de tous les marabouts du Cayor, El Hadj Malick Sy est le plus instruit et le mieux en mesure de rendre clairement ce qu’il a acquis. Il parle l’arabe littéraire avec une correction et une pureté que lui envieraient bien des professeurs du Maghreb, et il écrit avec une simplicité et une élégance que l’on pourrait souhaiter à beaucoup d’écrivains arabes ».


SON CURSUS


L'étude de sa vie montre qu'il a effectué un parcours limpide, sans faute ni bavure avec des résultats probants, plus que satisfaisants. Marty de nous décrire l'influence de Maodo en 1916 :

« Quoique d'origine toucouleure, celui-ci est le chef d'un très important groupe de Tidianïa Ouolof. Les indigènes du Cayor et de la voie ferrée Dakar-Saint-Louis, ainsi que la plupart des électeurs et élus noirs des quatre communes de plein exercice du Sénégal, sont tous sous son obédience directe ».

Pourtant, ses moyens matériels étaient trop limités... mais ses ressources spirituelles, inépuisables. Ainsi, avait-il habitude de dire que la seule arme dont il disposait était son chapelet.

A l'image du prophète, il est né, alors que son père n'était plus de ce monde, mais il avait un oncle Al Fâhim Mayoro qui était déjà informé de son destin éclatant par le Cheikh Umar Al Fouty, avant même sa naissance.

Dès sa tendre enfance, El Hadji Malick étudia toutes les sciences spirituelles dispensées dans son terroir et au-delà. C'est ainsi que, très jeune, son oncle lui donna l'héritage qui lui venait d'El Hadji Umar.

A 33 ans, Maodo quitte le Sénégal pour accomplir le cinquième pilier de l'islam : Le pèlerinage à la Mecque.

A l'occasion de ce pèlerinage, il ne pouvait manquer de visiter la tombe du prophète... son bien aimé, sa référence absolue. Ce n'est pas pour rien qu'il est l'organisateur du plus grand Mawlidun Naby de tous les temps.

L'attachement de Maodo à l'égard prophète était sans commune mesure. En effet, une fois à Médine, il ne voulait plus quitter. Il voulut y demeurer éternellement, ivre qu'il était de son amour pour cet élu du Miséricordieux.

Il y demeura un certain temps, jusqu'à ce qu'un serviteur de Dieu, vienne lui dire "Votre pays à besoin de votre érudition". Il se décida alors à revenir au bercail pour accomplir sa haute et très noble mission de SAUVEUR.

 

PÔLE DE SON TEMPS


Après la disparition d’El Hadji Oumar, la mort de Maba Diakhou Bâ, et la démission volontaire ou involontaire de dignitaires religieux de son temps, Maodo et ses hommes se sont implantés de façon significative sur toute l’étendue des capitales coloniales, ceddo et même au-delà, pour revigorer la foi religieuse des musulmans et développer l'enseignement islamique.

Serait-il exagéré de lui attribuer le titre de Pôle (Qutb) de son temps, tant et si bien qu’il fut la personnalité religieuse la plus influente, et l'autorité musulmane la mieux écoutée ?

Paul Marty témoigne en 1917 :

« L’influence exercée par Al-Hadji Malik s’étend à tout le Sénégal, sauf pourtant aux régions du Haut-Fouta toucouleur. Elle est particulièrement sensible dans tout le bas Sénégal, de Saint-Louis au Saloum. Ce marabout paraît être à l’heure actuelle le Cheikh religieux le plus important et le plus considéré de la colonie, comme il en est le plus lettré et le plus sympathique. Beaucoup de points litigieux en matière religieuse, morale ou culte lui sont soumis. C’est lui notamment qui, s’il y a doute, fixe le jour de l’ouverture ou de la rupture du jeûne pour le ramadan ».


RESISTANT HORS PAIR


Comme acte essentiel de résistance, Seydil Hadj refusa catégoriquement d'envoyer ses disciples à l'école des colons. Leur disait-il qu'il pouvait leur envoyer son propre fils Babacar qu'il avait déjà éduqué et formé pour faire face à toute éventualité, mais jamais il ne leur enverrait les enfants d'aurui.


Un musulman de la dimension de Maodo, héritier successeur d'El Hadji Oumar dans la tijaniya, ne pouvait se soustraire aux inquiétudes du colonisateur ; c'est pouquoi, dès l'année 1893, il commença à répondre aux diverses convocations pour clarifier l'objet de sa mission éclatante à laquelle il ne comptait aucunement renoncer.


Sur le plan ésotérique, on peut affirmer sans ambage, que cette mission de Maodo, n'est autre que celle du prophète car, lors de sa première convocation, il vit le prophète en personne lui tenir compagnie, lorsqu'il entrait dans le bureau du gouverneur.

Il va sans dire que le colon ne lui facilitait toujours la tâche ; il vécut parfois des situations particulièrement difficiles.

En 1919, il eut la visite surprise d'El Hadji Abdoul Hamid Kane, qui l'informa d'une mesure inopportune du commandant de cercle Paul Brocard, interdisant formellement les appels à la prière et les séances de wazifa... Maodo se confia alors à son "Confident", le prophète Muhammad Sws, à travers une qaçida de cinq strophes débutant en ces termes :

ALÂ YÂ RASSÛLAL-LÂHI YÂ AF’DALAL WARÂ
FA HÂ NAHNU FÎ ‘DÎQIN SHADÎDIT-TARAAKOUMI...

Oh, Messager d’Allah, Oh Meilleur des créatures.
Nous voici dans une situation d'extrême étroitesse...

Il s'agit d'une qaçida de cinq (5) strophes, à l'image des cinq (5) piliers de l'islam et des cinq prières (5) quotidiennes qui a eu pour "effet" la révocation quasi instantanée de l'autorité coloniale auteur de cette malencontreuse décision... à savoir, moins d'une semaine après.

Cela veut dire que Maodo a dû résister à bien des contraintes pour le triomphe de ses idées.

 

GRAND STRATEGE


Contrairement à beaucoup de ses congénères qui préféraient investir les zones rurales loin du regard des colons, Maodo s'installa à la rue Andrés Lebon à Saint Louis, capitale du Sénégal, à quelques encablures du palais du gouverneur. C'est ainsi que débuta ses conquêtes d'idées qui s'articulaient autour de trois leviers : l'éducation et la formation, la formation de formateurs, le déploiement géographique.

C'est ainsi qu'il mit en place, partout ou l'occasion le lui permit, des daaras de haute facture pour l'éducation de base et l'instruction des populations.
Il s'installa ensuite à Ndiarndé pour dérouler tout un programme de formation de formateurs avant de se fixer définitivement à Tivaouane, non loin de la gare ferroviaire pour coordonner les actions de ses lieutenants ou Mouqaddam, sans pour autant renoncer à ses activités de formation.

En grand visionnaire, il n'eut guère le radicalisme d'un Lat Dior Diop...

 

 

Ainsi pour la réussite de sa mission, mit-il à profit les infrastructures du colon, notamment la liaison ferroviaire Dakar-Saint-Louis-Dakar qui lui permit de faire la navette entre ses points stratégiques (les métropoles) afin de coordonner le déploiement de ses "troupes".


FORMATEUR


Seydil Hadj Malick a très tôt embrassé le "métier" de formateur. C'est ainsi qu'à chaque fois qu'il en eut l'occasion, il créa son dara pour permettre au musulmans de mieux connaître leur religion.


En 1895, année de création de l'AOF (Afrique Occidentale Française), Maodo initia le séminaire de Ndiardé, un Daara Supérieur où il forma les sommités de la religion pour les disséminer ensuite sur tout le territoire national et même au-delà, pour prêcher la parole du Tout Puissant et les enseignements de son Messager.
De 1895 à 1902, donc sept (7) années durant, Maodo a pu s'investir mieux qu'un professeur d'université ou maître de conférences, à cette noble tâche de formation de formateurs.

Au moins quatre-vingt dix-neuf séminaristes, de grands érudits, furent décomptés dans cette phase de Ndiardé.

Après le séminaire de Ndiardé, Maodo instaura comme le qualifie Marty, l'université populaire de Tivaouane ou d'autres érudits furent formés et responsabilisés dans le cadre de la vulgarisation des enseignements de l'islam.

Paul Marty de décrire : « La caractéristique de la zaouïa de Tivaouane, c'est qu'elle constitue une véritable université populaire. Elle a formé une quantité considérable de maîtres d'école coraniques qui se sont répandus à travers le bas Sénégal, ont formé à leur tour une nouvelle pléiade de maîtres et ont ainsi contribué à répandre largement les rudiments de l'enseignement musulman... »

Marty de poursuivre : « L'enseignement d'Al Hadj Malik, d'abord ambulant, puis fixé à Marné et enfin définitivement implanté à Tivaouane, cœur du Cayor, a été un des gros facteurs de la diffusion de la science coranique, et partant un agent de plus intense islamisation, au Sénégal, pendant le dernier quart de siècle ».

 

**************************************
MAODO LE CONQUERANT
**************************************

El Hadji Malick Sy avait une lecture particulièrement pointue de la géopolitique qui lui permit de déployer une "géostratégie" d'une très grande efficacité. Ainsi, du Sénégal et ses régions, à l'AOF et ses terroires, n'avait-il rien laissé au hasard.

Ses Lieutenants se retrouvent partout au Sénégal et dans la presque totalité des territoires de l'AOF, même si dans une certaine mesure, les espaces d'obédience omarienne ou mauritanienne ne constituaient une préoccupation chez lui. Cela veut dire que son objectif n'était guère de concurrencer ses prédécesseurs, loin de là, mais de continuer leur mission. N'est-ce pas lui, le successeur d'El Hadji Omar ?

Avant même sa naissance, Al-Foutiy annonçait sa venue à son oncle Alfâhim Mayoro, en lui confiant que "ce futur Malick sera le continuateur de ma mission. Il partira des limites de mon terroir et avancera jusqu'aux collines de l'extrême ouest (Les Mamelles)".

Seulement, à la différence de son valeureux prédécesseur qui était obligé de prendre les armes, Maodo devait surtout utiliser des moyens intellectuels pour atteindre son objectif.

C'est ainsi que le royaume ceddo ainsi que les métropoles coloniales, constituèrent ses priorités.


LE ROYAUME CEDDO


Paul Gaffarel, dans une publication de 1893, tenait cette affirmation : « Le Cayor, par sa position géographique entre nos deux métropoles sénégalaises pouvait devenir un voisin dangereux ».

Maodo, le pôle avisé, avait-il seulement pris connaissance de cette position stratégique du Cayor ?
En tout état de cause, après avoir bien formé ses séminaristes de Ndiarndé, il s'installa en 1902, au cœur du royaume Ceddo : Tivaouane. A la même année, il décréta le grand rendez-vous annuel pour la célébration de la naissance du prophète de l'islam, le Mawlidun-Naby.

Alors que le "gamou" était tout simplement une danse païenne, Maodo institua la célébration du Mawlid et la baptisa "gamou"... C'est ainsi pour lui, l'occasion idéale de rencontrer et de communier annuellement avec ses multiples et valeureux lieutenants affectés aux diverses contrées du pays, mais aussi de profiter de l'occasion pour faire la synthèse de ses enseignements et les conformer au réalités de l'époque.

On n'a pas besoin de dire que Maodo a bien réussi sa mission, puisqu'on ne parle plus du gamou païen et que le rendez-vous de Tivaouane est devenu à l'échelle mondiale, le plus grand rassemblement pour la célébration du mawlid.

Notons toutefois que l'objectif de Maodo n'a jamais été de combattre les valeurs culturelles du terroir, mais le fait que son gamou ait survécu à celui à caractère païen montre tout simplement la considération que les populations lui accordaient.


LA CAPITALE DE L'AOF


Maodo ne pouvait accepter que les colons soient à la fois maîtres du territoire et maîtres des consciences. C’est pourquoi il ne leur laissa aucune marge pour la réalisation d'un quelconque projet d’assimilation qui aurait pour effet le délaissement des valeurs de l'Islam.

1902 est l'année du transfert de la capitale de l'AOF à Dakar.
En cette même année, le projet de construction du palais de la république est validé.

Avant même l'inauguration du palais de la république en 1907, Seydil Hadj Implanta en 1905 sa Zawiya au Plateau, à quelques encablures des chantiers du palais… Décidément, en grand conquérant, il n’était guère disposé à céder du terrain.
En effet, Maodo ne se limitait pas simplement à l'établissement d'une zaouia, il veillait scrupuleusement aux enseignements délivrés par ses lieutenants à Dakar où il était mieux écouté que le colon.

Paul Marty, dans ses notes statistiques, déclarait : « On trouve à Dakar trente écoles qoraniques, soit trente marabouts enseignants. Sur ce nombre, vingt-huit sont Tidianïa, soumis pour les neuf dixièmes à l'obédience d'El Hadj Malik ».


PONTY-VILLE


La déclinaison "Ville" suivant le nom d’un colon existe dans la presque totalité des colonies françaises :

- Brazzaville au Congo,
- Treichville en Côte d’ivoire,
- Lastourville au Gabon

A l’instar de ces pays, le Sénégal allait avoir sa PONTY-VILLE...

Puisque les lébous de Dakar étaient à couteaux tirés avec l'autorité coloniale, notemment au sujet de la délocalisation de certains quartiers du Plateau. Maodo a pu assurer la médiation en demandant aux lébous d'émigrer vers Tilène comme l'avait fait le prophète en s'installant à Médine... ainsi leur annonçait-il la récupération de leur terre du plateau dans un certain avenir.

Alors, pour le nom du nouveau quartier, Maodo déclara « Madinatul-Munawwara », la ville du prophète. C’est l’actuel quartier de la MEDINA reconnu par arrêté le 19 septembre 1914 par William Ponty.

A la mort du Gouverneur Général Ponty en 1915, son successeur François Joseph Clozel a voulu rebaptiser la Médina en Ponty-Ville, mais il n'a pas été suivi par les populations, entièrement acquis à la cause de Maodo.

Etait-ce par ignorance, mépris ou provocation de la part de ce nouveau Gouverneur Général ?

En tout cas, Clozel a finalement bien reconnu les mérites de Maodo puisque, par décision du 28 avril 1916, il notifiait ainsi qu'il suit la liste des membres du Comité Consultatif des Affaires Musulmanes de l'AOF :

*** A travers ce quartier de la Médina, Seydil Hadj marqua de façon indélébile son amour incommensurable à l'égard du prophète, mais également la capacité sienne à capter les consciences.

Par ailleurs, avec cet amour et son dévouement vis-à-vis du prophète, il en arriva à dire qu’il relèverait le défi d’être au moins le cinquième khalife du prophète après les illustres compagnons : Abou Bakr, Umar, Uthman et ‘Aly.

 

AUTRES TERRITOIRES DE L'AFRIQUE

 

En grand Missionnaire, Maodo ne pouvait ignorer les espaces importants de l'Afrique de l'Ouest. Alors, même s'il ne s'est personnellement déplacé, il a quand même envoyé ses représentants.

Ci-après, quelques exemples :

- En Côte d'Ivoire, il fut représenté, entre autres, par Serigne Amadou Bouya Gueye, El Hadji Médoune Cissé,
- En Gambie, par Serigne Balla Diop, Tafsir Demba Diagne Mbaye etc.
- En Guinée Bissau, Thierno Mamadou Diallo, Thierno Boubacar Binago...
- Au Gabon, El Hadji Ndary Mbaye, qui fut d'ailleurs à l'origine de la construction de la Mosquée Centrale de Libreville,

... pour ne citer que ces exemples.


LA CAPITALE DE LA METROPOLE


El Hadji Abdoul Hamid Kane, un Khalife de la Tidjanyya, mais disciple de Seydil Hadj Malick est l'un des acteurs principaux dans le projet de construction de la Grande Mosquée de Paris. En 1922, la première pierre de la grande mosquée est posée.


LA CAPITALE DU SENEGAL


Saint-Louis est pratiquement le point de départ des expéditions de Maodo, comme il en est le lieu où la boucle fut bouclée.

En 1922, année de la pose de la première pierre de la grande mosquée de Paris, Serigne Babacar Sy, son héritier spirituel, venait d'achever la construction de sa mosquée de Saint-Louis dont il lui remit les clés... Acte fort remarquable qui symbolise le clou de son apostolat et le passage de témoin entre l'apôtre et son successeur et héritier, car hélas, nulle créature n'est éternelle...

Seydil Hadj Malick quitte ce monde à la même année, précisément le 27 juin 1922.

Une bonne méditation sur la vie bien remplie de cet homme, nous amène à nous demander, s'il n'était vraiment un prophète...

 

BenCheikh

 

 

__________
Bibliographie

Paul Marty
     - Études sur l'Islam au Sénégal - 1917
     - Études sur l'Islam et les tribus maures - 1921

Paul Gaffarel
     - Le Sénégal et le Soudan Français - 1893

 

__________

Post-scriptum


Je tiens à signaler à ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur les sources, que Paul Marty n'est pas n'importe qui. C'est un français né en Algérie qui connaît parfaitement la culture arabo-musulmane. Il est présenté sur Wikipedia comme  un interprète FIN CONNAISSEUR DE LA LANGUE ARABE et ÉRUDIT FRANÇAIS, Responsable, à partir de 1913, du Service des Affaires musulmanes créé auprès du Gouvernement général de l'Afrique occidentale française. Cela veut dire que son appréciation sur le monde musulman doit être prise très au sérieux.


Les français ne sont pas des gens qui ne savent pas ce qu'ils font. Ce serait une incohérence de leur part de confier le Service des Affaires Musulmanes à quelqu'un qui ne connaît rien de la religion islamique.


En plus, Marty (1882-1938) est le seul écrivain, contemporain de Seydil Hadj Malick, à avoir fait une étude aussi poussée sur l'islam sénégalais en particulier et africain en général. Donc son témoignage ne saurait être négligé, même s'il n'est pas musulman.

 L'auteur  Ben Cheikh
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (107)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
NdongoMameCheikh En Décembre, 2014 (16:14 PM) 0 FansN°:1
Merci BenCheikh,
Nous apprécions votre intervention à sa juste valeur.
Merci pour ces éléments historiquement remarquables.
Prophète PSL En Décembre, 2014 (16:21 PM) 0 FansN°:2
Ecris le Prophete(PSL) avec un grand P.
BenCheikh En Décembre, 2014 (19:41 PM)0 FansN°: 2011600
Veuillez prononcer "ÇallaLlahou 'Alayhi Wa Salam" dans votre cœur à chaque fois que tu lis "Prophète"

Trop de PSL risque d'être folklorique. La valeur d'une prière sur le prophète (Ç) réside dans le cœur de celui qui la prononce.
Anonyme En Décembre, 2014 (16:23 PM) 0 FansN°:3
Et arrête de prendre les dires des non croyants comme des choses de valeurs....leur témoignage ne vaut rien.....
BenCheikh En Décembre, 2014 (19:44 PM)0 FansN°: 2011621
Je te croirais le jour où tu arrêteras d'utiliser la technologie des incroyants.
Anonyme En Décembre, 2014 (23:31 PM)0 FansN°: 2012804
Justement la technologie ne vient pas des incroyants.
Tu as des choses à apprendre....
Bonne nui
BenCheikh En Décembre, 2014 (09:11 AM)0 FansN°: 2015605
Elle ne vient pas des croyants non plus, sinon tu ne serais pas là à poster sur internet... N'est-ce pas ?

La vérité peut sortir de la bouche d'un incroyant. Les premiers émigrés musulmans ont été accueillis par un roi chrétien (An-Nadjashi) que le prophète qualifiait juste.
Assane, Londres En Décembre, 2014 (18:17 PM) 0 FansN°:4
Voila tout ce qui reste des confrries et du soufisme au sénegal. A défaut de connaitre et de pouvoir transmettre les sciences du tassawouf, on se contente de glorifier ses ancêtres ,les pressentant sous la forme la plus mythique possible y compris en inventant des contes à dormir debout.

Bref les confréries au senegal, jadis source de notre stabilité finirons par nous donner une guerre civiles religieuses car leur essence est entrain de disparaître. Les descendants de ces hautes personnalités ne connaissent rien du soufisme encore moins des sciences religieuses. Ils sont par conséquent entrain d'élever autour d'eux des fanatiques et incultes talibés, chargés de faire la propagandes afin de mieux garder le pré-carré et l’influence de la famille.
BenCheikh En Décembre, 2014 (20:02 PM)0 FansN°: 2011721
Puisque tu sembles connaître parfaitement les sciences du tassawouf, qu'est-ce qui t'empêche de communiquer pour aider les ignorants que nous sommes ?

C'est étonnant qu'un spécialiste du tassawouf parle de mythe dans ce contexte...

Est-ce interdit de raconter la vies de nos prédécesseur alors que Dieu en racontait au prophète ?

Coran, Sourate 11 - Verset 120
"Et tout ce que Nous te racontons des récits des messagers, c’est pour en raffermir ton cœur. Et de ceux-ci t’est venue la vérité ainsi qu’une exhortation et un rappel aux croyants."
Jj En Décembre, 2014 (03:08 AM)0 FansN°: 2014130
Il reste aussi que le recensement conduit au Senegal a denombre 4741 mosquees au Senegal. Parmi ces mosques, 4703 s adonnent jour et nuit a la wazifa (donc dirigee par des tidianes). I'll n y a que 38 mosques,je dis bien 38 qui ne sont pas de denomination tidiane.Si c etait l'oeuvre de Seydi El Hadji Malick, y aurait beaucoup de Jean et de Paul au lieu de Assane et consort....Ignane baakhoul
Anti Asssane, Londre En Décembre, 2014 (19:00 PM) 0 FansN°:5
Assane l'hypocrite le Méchant!!!!!

Les hypocrites sont des croyants, en apparence et des incroyants à l’intérieur et ils sont pires que les pires des athées. Dieu Le Très Haut nous informe qu’un groupe de personnes, les hypocrites, disent qu’ils sont croyants avec leur langue et cachent l’incroyance dans leur cœur. Ils cherchent à tromper Dieu et les croyants par cette hypocrisie [3]. Étant donné que la conséquence de leur tromperie retombe sur eux, ils en reviennent donc à tromper eux-mêmes et personne d’autre mais ils ne savent pas cela. D’autre part, Le Très Haut nous apprend qu’il y a une maladie dans leur cœur qui est le doute, l’hypocrisie et la peur et qu’Il leur ajoute une maladie comme châtiment pour eux ici-bas et comme menace du châtiment douloureux dans l’au-delà en raison de leur mensonge et de leur incroyance.
pour dir vré la plus part des gens qui s'opposent à ces genres de Blog le sont soit par méchanceté
je peux pas comprendre comment on peut se réclamer musulman et contre les bonnes Oeuvres d'un individu quelconque meme s'il est athé!!!!!!!!!!!
Anti Asssane, Londre En Décembre, 2014 (19:01 PM) 0 FansN°:6
Assane l'hypocrite
Les hypocrites sont des croyants, en apparence et des incroyants à l’intérieur et ils sont pires que les pires des athées. Dieu Le Très Haut nous informe qu’un groupe de personnes, les hypocrites, disent qu’ils sont croyants avec leur langue et cachent l’incroyance dans leur cœur. Ils cherchent à tromper Dieu et les croyants par cette hypocrisie [3]. Étant donné que la conséquence de leur tromperie retombe sur eux, ils en reviennent donc à tromper eux-mêmes et personne d’autre mais ils ne savent pas cela. D’autre part, Le Très Haut nous apprend qu’il y a une maladie dans leur cœur qui est le doute, l’hypocrisie et la peur et qu’Il leur ajoute une maladie comme châtiment pour eux ici-bas et comme menace du châtiment douloureux dans l’au-delà en raison de leur mensonge et de leur incroyance.
Assane, Londres En Décembre, 2014 (19:17 PM) 0 FansN°:7
Arrretes un peu tes conneries et diatribes hors sujets. S'il ya bien des hypocrytes , ce sont bien des personnes tes marabouts, qui font croire à des pauvres imbéciles comme toi un espoir dans une vie d'outre tombe
Bref ce n'est pas l'objet de mon poste d'ailleurs.
Je pointe du doigjts les propagande et rivalité religieuses et confrériques, de plus en plus ardentes de nos jours au Sénégal. Un jeu de rivalité ou chaque confrérie, chaque secte tente de démontrer que le chef de son secte est le "plus grand" et est celui détient la "vrai vérité", comme tente de démontrer cette article légendaire. Rivalité, à long terme se débouchera sur une probable guerre civile de religion ou de confrérie car les pseudo maîtres soufi deviennent de plus en plus incultes et par ricocher, les talibés aussi ;ajouter au fanatisme,nous avons un cocktail explosif qui nous attend.

Je ne suis pas contre les écoles du soufisme car je me réclame de cette école, mais sans confrérie car les plus grands maîtres soufis n'ont pas de confrérie et que de nos jours les confréries ne sont que source de rivalités source de violence, loin de l’humilité des origine du vrai soufisme.
BenCheikh En Décembre, 2014 (20:20 PM) 0 FansN°:8
Je crois que tu peux intervenir avec correction et sans insulter l'intelligence des gens.

Si, raconter la vie d'un personnage historique est une source de rivalité, c'est que les concernés ne sont pas matures. On peut avoir ses propres convictions et discuter des convictions des autres sans rivalité aucune.
Anti hypocrite Assane l'hypocr En Décembre, 2014 (23:40 PM) 0 FansN°:9
Le Coran [Sourate 14:versets 24-26]

"N'as-tu pas vu comment Dieu propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel ? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Dieu propose ses paraboles à l'intention des gens afin qu'ils s'exhortent. Et une mauvaise parole est pareille a un mauvais arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n'a point de stabilité".

Bref, si nous prêchons par l'exemple, montrons aux autres un comportement exemplaire et discutons avec eux de la bonne façon, ils ne pourront que se rendre compte de leur faute.

La mauvaise parole, elle, ne peut donner des fruits.

Comment les autres peuvent-ils développer du respect pour nous si nous les injurions, si nous somme grossiers ou si nous agissons de façon violente ?
Ce type de comportement n'est pas du tout licite pour un croyant. La meilleure façon de repousser l'insulte est par la bonne action et la bonne parole.

Le Coran nous dit aussi d'inviter les autres à la croyance par la bonne exhortation :

Le Coran [Sourate 16:verset 125]

"Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés".
Dikh En Décembre, 2014 (23:54 PM) 0 FansN°:10
MERCI. TOUT SIMPLEMENT MERCI
Dikh En Décembre, 2014 (23:54 PM) 0 FansN°:11
Merci, tout simplement merci
Anonyme En Décembre, 2014 (01:42 AM) 0 FansN°:12
Je trouve décevant que tu nous parle de maodo avec comme principale référence Paul Marty. Si Paul marty connaissait vraiment l'islam et le soufisme comme tu le prétends, il serait devenu musulman comme les René Guénon ou Frithjof Schuon.
Marty fait la distinction entre l'islam noir et l'islam des arabes. Et il dit que l'âme noire n'est pas capable de comprendre certaines réalités métaphysiques. Il disqualifie ainsi les noirs a prétendre à une place dans la hiérarchie des saints.
D'autre part si tu prends les éloges de Marty en faveur de maodo, tu prends aussi ces critiques envers bamba. Je ne sais qu'est ce que tu voulais démontrer tu nous sorts un document ou ils sont membres d'un même conseil n'est ce pas là une contradiction ?
BenCheikh En Décembre, 2014 (09:43 AM)0 FansN°: 2015724
Maodo est un océan sans limite. Tout le monde peut parler de lui. Cheikh Saad Bou (RA)disait que "Ses écoles sont les meilleures écoles" - (Madaarissouhou Khayrul Madaarissi). Donc quelque part, il confime les propos de Marty.

Cat Stevens disait :
"Heureusement que j'ai connu l'Islam avant de connaître les musulmans".

C'est une phrase pleine de sens car, l'islam est certes parfait, mais il existe des musulmans qui n'ont aucun sens de la logique.

J'ai pas dit que Marty connaît l'islam, mais il connaît la culture arabo-musulmane... Il connaît quelque chose de l'islam, même s'il ne connaît pas tout.
Serviteur loyal et devoue de l En Décembre, 2014 (06:18 AM) 0 FansN°:13
il fallait bien que les francais le voyaient d,un bon oeil puisque il disait de maodo et cela peut se verifier dans les archives coloniales que el hadji malick sy etait un serviteur loyal et devoue de la france..wolaf neina koula abal aye beut fouko neikh ngay khol...le teimoignage des colons quand cest comme du miel veut dire que tu leurs a beaucoupp aider dans leur polituque d,asservissement..ne nous emmerdez pas nous savons quelle heure il est..beut seitna bouyague..kham ngueini toubabyi douniou decorer wala niou geureum kouleine diapalewoule..kou mandoulawone tei bakh wayei nak amna louye nioule lou keine mounoul wakh..il n,y a pas zero faute mome dans la dictee..citer le temoignage complice des paul ou jean fait rire..defar ngua bamou bakh dale khamnani..LEIPE KEINE MENOUKO WAKHDALE
BenCheikh En Décembre, 2014 (10:00 AM)0 FansN°: 2015799
Maodo, aurait-il construit des églises à la place des mosquée ??? C'est étonnant ce que la jalousie peut être aveuglante ! Quel marabout Sénégalais n'a pas reçu de décoration de la part du colon ?

Le loyalisme n'implique pas forcément le renoncement à ses principes.

Maodo avait peut-être aidé le colon en ce qui concerne les campagnes de vaccination, les constructions d'infrastructures ou autres travaux du genre, mais pas au point de renoncer aux principes de la religion. Loin de là !
Anonyme En Janvier, 2015 (11:46 AM)0 FansN°: 2067717
khalatal Yallah ci liguay wakh
Anonyme En Janvier, 2015 (11:48 AM)0 FansN°: 2067724
khalatal Yallah ci liguay wakh
Anonyme En Décembre, 2014 (07:52 AM) 0 FansN°:14
ASALAMOU ALEIKOUM BEN CHEIKH
YALLA NALA YALLA FAYE MASHA ALLAH,
BenCheikh En Décembre, 2014 (10:04 AM)0 FansN°: 2015818
WA ALAYKOUMOU SALAM MBOK MI
YALLA NA NOU KO YALLA BOOLÉ.
Dabakh En Décembre, 2014 (10:57 AM) 0 FansN°:15
Dieureudieuf Ben Cheikh rafétna et n'écoute pas les jaloux ils ont toujours leurs mots a dire.Merci
Gaye En Décembre, 2014 (11:45 AM) 0 FansN°:16
Salam,
Les temoignages de Marty sont loin d'etre credible.
Je suis parfaitement d'accord que Paul Marty avait une consideration particuliere vis a vis de Al-Hadji Malick pour la simple raison que ce dernier faisait le avec les colons, a l'opposee de certains de ces co-religionaires. Ceux ci le pousser a exagerer sur certains points sur Al-Hadji Malick et son ecole!? A titre d'exemple en 1913, Marty disait a Propos de Ahmadou Bamba: Je cite
Anonyme En Décembre, 2014 (23:50 PM)0 FansN°: 2025817
Gaye arrete tu ne fait que mentir la réalité tout le monde le voit ici au Sénégal Maodo est l'unique religieux de son temp qui avait fait preuve de courage en plus c'est un fin stratége mais pas kelkun ki se contente des mensonges et des karamas. En plus tu veux des témoignages des chefs religieux de son temps tu na ka consulté les archives tous les grands de l'époque avaient accepté que Maodo rawna ak massame mais j peux parle pas des marabouts ki se contente des mystiques ki n'a rien n'avoir avec la religion en plus regardons ceux ki ont sorti de l'école de Maodo et les autres ki ont sorti des autres écoles aujourd'hui le Daara ki forment des gens
Anonyme En Décembre, 2014 (00:20 AM)0 FansN°: 2025985
Oui tu as raison, on a vu ce qui sont sorti des ecoles de maodo: toute sa famille se dechire aujourd'hui et se font la guerre entre eux. Junior deteste Moustapha Sy , vice versa. On se souviens des insultes de Moustapha Sy à l'egard de jUnior en 1998. Junior et Cheikh Tijane SY ne se parle plus et ne se sont pas vu depuis plus de 22 ans. Le feu serigne Mansour et Cheikh tijane Sy se detestaient. Bref si ce que tu appelle "ceux qui sont sorti des ecoles de maodo", c'est raté.
Anonyme En Décembre, 2014 (17:16 PM)0 FansN°: 2030079
Malheureusement des gens comme toi Gaye ne devraient memes pas prier parsk ignore carrément ce ki es la religion musulmane
D'abord ce que vous dites prouve encor une fois que Maodo est l'heritier du Prophète pour plusieurs raisons :
-En 632, le Prophète Mohammed (saw) décède. Sa disparition plonge la Emma, la jeune nation Musulmane, dans le trouble. Après la réunion de la Sakiffah, qui avait pour but de designer son successeur, les Compagnons (Ansar et Muhajirines) se divisent. Une partie d'entre eux, notamment les notables de la Mecque, appuient la nomination de Abu Bakr al Sidik, un Compagnon, considéré comme le meilleur ami du Prophète. Mais une opposition fait face à cette nomination. Celle de Ali ibn Abi Taleb, le jeune cousin et gendre du Prophète Mohammed (saw) et ses partisans. Ainsi se forme les " Shiat Ali " c'est à dire, les Partisans de Ali, que l'on appellent aujourd'hui, les Chiites.
Je pense que Gaye c mieux d'apprendre l'histoire de la Umma avant d'écrire à chaque fois que tu postule tu tenfonce toi meme
ceux qui ont sorti de l'école de Maodo c loin de ceux dont tu parle
consulte les archives ce sont les serigne Hady touré les serigne RAWANE ET J'en passe dans l'école de MAODO ON VOIT PAS DES GENS QUI N PRIENT PAS !!!!!!!!!!!!!!!!! thiakhane bakhoul waye
Mais au lieu de fair les gens de vrai homme vous nous parlé de gaindé gua soudiodal nakou et du nimporte koi ce e ki est important c sa:
Toutes personnes se réclamant Musulmans, doit adhérer et accepter des principes fondamentaux qui définissent la foi Musulmane.

Les 5 piliers de l'Islam:

· L'existence de Dieu et son Unicité, Mohammed est le Messager de Dieu (Shahada)

· L'acquittement des 5 prières (Salat)

· Le jeûne du Ramadan (Sawm)

· Le Zakat, qui est l'aumône aux plus pauvres (Zakat)

· Le pèlerinage à la Mecque, au moins une fois, pour ceux qui en ont les moyens physiques et financiers (Hajj)


Le Musulman croit au Coran qui est le Livre Saint qui est la Parole d'Allah, et reconnaît tout les Prophètes qui sont cités dans le Coran ( Abraham, Noé, Lot, Moise, David, Salomon, Jésus, Mohammed, etc ). Cette reconnaissance est obligatoire pour le Musulman. Le Coran reconnaît également les " Gens du Livre " qui sont les Juifs et les Chrétiens et nous dis
nous nous suivons jamé et aveuglement Maodo notre modèle c MAHOMET (psl) et Maodo est l'un des rares personnes qui a suivi ses pas !!!!!!!!!!
Anonyme En Décembre, 2014 (18:03 PM)0 FansN°: 2030257
Arrtes tes elucubrations. Arrtes de comparer les compagons du prophete(psl) avec votre famille.
Celui qui meurent e ayant de la haine pour son frere va en enfer. Junior et Cheikh Tijzne SY dana khoulo depuis plus de 22 ans. Alors arrêtez vos superstition.
Vous adorez des gens et les cosideree comme des "saits" alors nim ieup danio khoulo sen biirrr comme des enfants.

Vous citez ceux qui sont sorti des écoles de maodo car y'en a pas beaucoup. S'il y'en avait des milliers de qualité, tu en serait incapable de les citer et on ne les conaitrait meme pas.
Anonyme En Décembre, 2014 (23:45 PM)0 FansN°: 2031551
VRAIMENT TU ME FAIS RIRE Koi
je me demande si tu es sénégalais ou pas qui ose raconter ces conneries ou Maodo à des mouquadam dans tous les régions du sénégal et les plus instruits dayeur plus instruit que ton marabou faiseur d malin avec ces karamas on peut citer 99 et j demande d consulter les propos de l'historien Iba der thiam avec le séminair de NIARDE
Tu sai sénégal mo nekh un khalifa avec plus de 4 femmes et ki se di musulmans ki n prie pas vrément il faut arreter
en plus dir k j'ador ces gens la !!!!!!! rire parsk dieu sai et moi j sai
j sai k tu na plus rien n'a dir c pourkoi tu me parle de khoulo entre c h sy et junior sa c leur problème
ana El hadi Daouda dia de mbeuleukhé ana el hadji Gorsané niang de nguet ana el hadji rawane ngom ana el hadji moussa niang et je peux citer des dizaine et leur adresse
kant a vos marabout ki dans ces écrits n'a commis k des fautes en grammaires di moi ki il a enseigné
un cheikh ibra ki ne prie
Anonyme En Décembre, 2014 (21:38 PM)0 FansN°: 2038105
C'est justement ça, le problème de certains marabouts tidiane. C'est des serigne-grammaire comme disait un ami. A chaque fois qu'ils parlent, ils essaient de montrer qu'ils maitrisent la grammaire arabe alors que c'est juste un outil. Le prophete ne savait ni lire ni ecrire, Cheikh aziz dabagh, limamoulaye, ils sont nombreux dans ce cas. Cheikh ibra qui ne priait pas a ecrit un livre qui s'appelle jazbou mourid et tu peux voir s'il y a des fautes de grammaire la dedans. A chaque fois que tu cites un grand mouqadam, je peux te citer un cheikh qui est hafiz, qui maitrise la jurisprudence (fiq), la théologie (tawhid) et le tassawouf.
Gaye En Décembre, 2014 (12:25 PM) 0 FansN°:17
Eumb sa sankhal eumb sa kerssa En Décembre, 2014 (20:56 PM) 0 FansN°:18
mane senegalai dafma diakhal..vous n,etes pas honnnete..da ngeina goreidi wayei kham ngueini MBOLOMI KEINE REIKA THI DIEUF...KOUKOYE DEIF MOROMIT KHAMNANIKHEILE MO KO MANE...LEIWEITE GUIREKA WARALE NIOUYE DEINDADO WAYEI NONOULA..KOU RAIYE GAIINDEI AK SEIGUE AK MEUFEUR DAKHE NIAYE MOU DAAW,DO SOWOKI BOYE..LAGALE TEI WEIYE YALHA GUISNALA...BILAHI WADIA FA TOUBAYE KEINE KOU WEIITE THI MBOLO..................AMOULE KEIME AMOULE KEIME NDAKHAME KOUDIEKH APE KEIMAME BO DADJEYITE DOU WOME
Bureau basa ndar En Décembre, 2014 (22:15 PM) 0 FansN°:19
ca resume tout borom xelyi lay waxal wasalam
Anonyme En Décembre, 2014 (23:13 PM) 0 FansN°:20
d’alors, il a réservé un chapitre volumineux à Cheikh Ahmadou Bamba, chapitre qu’il intitulait : « les Mourides d’Ahmadou Bamba ».

Pour Marty, même si Cheikh Ahmadou Bamba a des qualités humaines intrinsèques, il reste un illuminé qui a voulu réviser l’Islam des blancs d’Arabie. D’ailleurs il n’est pas plus tendre avec les autres chefs religieux ni même avec les musulman noirs en général. C’est en l’écoutant parler de l’Islam en milieu ouolof et des mourides en particulier que nous comprendrons mieux ses différentes attitudes. Citons Marty :

« Comme les castes inférieures de l’Inde qui s’islamisent aujourd’hui, les mourides ont été attirés par le prestige de l’Islam qui leur paraît les hausser dans le niveau social. Ils l’ont donc admis dans leur temple, mais la place d’honneur qu’ils lui donnent n’est pas la place principale. Ils n’ont donc gardé de l’Islam que le geste qui a plu. Il sied bien de faire Salam. Tout le reste, le principal : doctrine, morale, pratiques cultuelles est inconnu, ou transformé par le contact des usages et croyances antiques. C’est donc en quelque la réaction de l’âme ouolof sur l’Islam, la revanche de la coutume et des ancêtres sur la religion d’importation ». Poursuivons encore avec Marty :

« Quand l’esclavage a été supprimé, ils ont senti et apprécié le bienfait de la liberté. Il n’empêche que, quelques années plus tard, ils viennent eux-mêmes se placer...
Anonyme En Décembre, 2014 (23:18 PM) 0 FansN°:21
en servitude sous la férule d’un marabout ; et l’autorité reste désarmée devant cet esclavage d’un nouveau génie : volontaire et à forme religieuse ».

Voilà ce que Marty pensait des mourides et de leur Maître. On sent dans cette diatribe la volonté diabolique qu’exprimait le colonialisme de détruire le mouridisme naissant car il était la seule force capable de barrer la route à l’évangélisation que le colonialiste entendait introduire dans le pays. Du reste observons les autres pays colonisés au XIX siècle où un Ahmadou Bamba n’est pas apparu ou un El Hadji Malick Sy et dites la proportion des musulmans pratiquants, exceptés le Soudan, la Guinée, la Mauritanie où Cheikh Sidya, Fanta Dialimadi et tant d’autres, plus l’influence de Bamba qui dépassait le Sénégal, ont dressé des obstacles sur la route du Christianisme !

Partout où il n’y a pas eu de résistant, le message de l’Islam n’est pas passé.

Mais suivons toujours Marty :

« Enfin Ahmadou Bamba croit, vraisemblablement parce qu’il lui a été donné de croire, et parce que cette question de foi, naissant le plus souvent du sentiment personnel et de dispositions naturelles, échappe complètement à l’analyse et aux explications ».

« Il est hors de doute enfin qu’Ahmadou Bamba est très charitable. Peut être même, vu l’abondance de ses aumônes, pourrait-on dire qu’il est personnellement désintéressé, si on était assuré que ces libéralités ne sont...
Anonyme En Décembre, 2014 (23:29 PM) 0 FansN°:22
par sa determination et son refus de collaborer les colons sentaient en Ahmadou bamba une menace de plus en plus proche c ainsi kil ont kils l'ont comm un ennemi a rayer pour le bon fonctionnement de sa politique de ce il serait imprehensibl de voir le colon faire un temoignage sincere sur Ahmadou bamba
Jajeuf Ben Cheikh  En Décembre, 2014 (23:32 PM) 0 FansN°:23
#BenCheikh Seu liguey Masha Allah gnonguilay gueureum boubakh dila sant Yallanala borom bi Faye !
DisAppointed En Décembre, 2014 (00:13 AM) 0 FansN°:24
"Serait-il exagéré de lui attribuer le titre de Pôle (Qutb) de son temps, tant et si bien qu’il fut la personnalité religieuse la plus influente, et l'autorité musulmane la mieux écoutée ?". Et puis d'autres encore.
Franchement, il y a trop de légèretés dans votre texte.
On dirait ces occidentaux qu'on voit parfois écrire sur l'Islam (ou le Coran) sans réelle connaissance.
Anonyme En Décembre, 2014 (00:20 AM) 0 FansN°:25
MAODO DIEUREUDIEUF ya leral dîner é fi ci Senegal
Toubain En Décembre, 2014 (10:40 AM) 0 FansN°:26
bureau ba sa ndar fala lép léré kéne dou serigne touba les autres étaient des alliés du colon
Anonyme En Décembre, 2014 (13:03 PM) 0 FansN°:27
waawa serigne touba rek mo diouli gnari raka sa bureau
Massimo En Décembre, 2014 (13:03 PM) 0 FansN°:28
sy malick kholale bourde bi fo dem si senegal dja-ka yangui rire wazifa lazime taral nga djakayi
Anonyme En Décembre, 2014 (13:12 PM) 0 FansN°:29
bamba amoul frontiere balagako xam ga gnaw europe fo dem amnafa keur
Anonyme En Décembre, 2014 (13:19 PM) 0 FansN°:30
Ahmadoul khadim amoul frontiere fo dem si adouna amnafa ay diaka ak ay keur sa aussi bamay taxawal dioumay touba di gas rail bi ba touba boba diouma bariwoul d tayla nekh lou way wax
Anonyme En Décembre, 2014 (14:40 PM) 0 FansN°:31
Mais, que ce soit MAME EL HADJI MALICK ou MAME AHMADOU BAMBA, c'est toujours le Sénégal et c'est toujours les sénégalais qui gagnent dans tout ça. Seulement il faut que, nous sénégalais nous nous reconsidérons. Il faut que nous arrivons à comprendre qu'il n y'a pas de différence, ni de pour ou de contre, qu'il n'y a pas différentes manières de pratiquer la religion musulmane, que nous croyons tous à ALLAH et à son Prophète Mohamed(PSL). Bref " gnome bay nagnou séne war djoxx gnou ilére yi ak gopp yi wane gnou yone bi nagnou bayléne. Gnoune gnou bagne". et pire nous faisons semblant de suivre leur enseignement ou d'étre dévoués à leur cause, MAIS C'EST TOUJOURS à L'IMAGE DU SENEGAL ACTUEL.
Ahmed ibn Ahmad En Décembre, 2014 (15:58 PM) 0 FansN°:32
Machallah, pour les resultats de vos sublimes recherches. J'aimerai bien en partager kelkes extraits ki demeurent être connus par les musulmans du Senegal et du monde entier par rapport à l'excellent travail de ce Saint homme, l'inconnu de la nation! Facebook.com/UVTivaouane Page de l' Université Virtuelle de Tivaouane.

"Tous les croyants ne peuvent etre musulmans, tous les musulmans ne peuvent être disciples de la Tariqa At'Tidjani" les tonneaux vides ne cesseront jamais de faire du bruit!
Yalla nala Borom bi fay!! Contane negn torop tchi leguey bi!!
Usa En Décembre, 2014 (18:36 PM) 0 FansN°:33
personne ne refuse a elhadji malick son merite d,etre un musulman extraordinaire. mais soyez honnetes et gardez vous de le presenter comme un heros contre le colonialisme..il fut ami des blancs et les mourides n,accepteront jamais a ce que vous le placez au meme niveau de position et de refus contre les francais que khadimou rassol..seul serigne touba s,est detourne des blancs et s,accroche au seigneur..les maodo se sont accrochesa dieu et aux colons .voila la difference..n,est pas qque babacar sy DONNAIT DES ACOLADES AUX AUTORITES COLONIALES ET AVAIT LA POITRINE PLEINE DE MEDAILLES..vous etes tres malhonetes..regardez maintenant TIVAOUANE est mort parceque les blancs sont partis..vous vous accrochez a MACKY pour le ressuciter..andak ak yalha rek ba diekh mo wore..nous navons rien contre maodo malick mais faut comparer le comparable
BenCheikh En Décembre, 2014 (20:42 PM)0 FansN°: 2024882
Si tu respectes ton marabout, garde-toi de critiquer celui d'autrui, sinon la réponse risque de faire très mal !!!
Usa En Décembre, 2014 (21:32 PM) 0 FansN°:34
je n,ai rien dit de deplacer..il faut pas faire du sujet une chasse gardee..nous nous gardons d,insulter el hadji malick sy car doff reik mokoye deif..nous n,avons jamai doute de son merite et sa piete et son erudition,son oeuvre et son mandoute et le fait d,avoir porter haut le nom de dieu partout ..nous sommes fiers de son oeuvre et nous devons certainement l,etudier et en tirer profit..mais nous ne pouvons pas accepter la malhonete intelectuelle de situer les roles historiques joues par nos heros en dehors de leur contexe et realite historiques..nous adopterions la meme attitude si quelqu,un voulait decrire el hadj omar ou lat dior ou alboury comme amis des colons ou comme khomeyni ou ben laden ami des americain..c,est notre soucis de verite historique qui nous anime mais non des critique de tarikha..que dieu nous garde de manquer de respect a maodo malick..osons simplement regarder la verite hisdtorique en face..les seuls a avoir vomi les colons furent ahmadou bamba,elhadj omar,alboury,lat dior,almamy ali bokar kane,maba diakhou va,samory toure tafsir demba bouna l,oncle de abdoul aziz sy dabakh aline sitoe diata etc .les faits sont la
BenCheikh En Décembre, 2014 (00:39 AM)0 FansN°: 2026114
Vraiment tu fais rire !!!
En tout cas, Maodo a été plus conséquent. Il n'a pas vomi les colons tant et si bien qu'ils ne l'ont pas empêché de faire ses conquêtes morales, même s'il y a eu des malentendus réglés en toute responsabilité.

Eh bien, tu as cité des personnes disant qu'ils ont vomi les colons -D: ... dis-moi pourquoi parmi ces personnes, il en existe une qui a bénéficié de LA CROIX DE LA LÉGION D'HONNEUR du colon, et s'est même permis de demander L'AUTORISATION DU COLON POUR CONSTRUIRE SA MOSQUÉE ???

De grâce, arrêtez avec votre double discours.
Malhonete En Décembre, 2014 (04:38 AM)0 FansN°: 2027216
tu es simplement malhonete .tu sais bien que celui que tu as pince du doigt et isole a honnore son peuple par son refus detre colaborateur et n,a jamais accepte la croix de la legion d,honneur comme on la vu sur la poitrine de vos marabouts qui etaient tres fiers de le porter..il fallait bien aussi demander l,autorisation de construire meme une case aux colon certes ..lolou mome dou lou grave..SERIGNE TOUBA MOME GATHIE NGALAMA..THIPRIII.KHAM NGANI AMOULO LO WAKH NIAK FAYDA TEI IGNANE...C,EST LE SEUL A N,AVOIR PAS COLABORE....KOUDOULE MOME BOU GUI WEITE DIOTEYITE GUEI WEITE DOU DIOTE..,, malonete rek ngua def al ignane mais ton discours rapelle la grenouille dans la fable de la fontaine qui voulait en se gonflant etre plus grosse qu,un boeuf .elle a finit par exploser...en voulant faire de ton heros un anti colonialiste tu te ridiculise finalement car tout le monde connait ses relations avec ses amis les francais...finalement fait preuve de retenu car ta haine va te pousser a insulter le digne heros de la nation
BenCheikh En Décembre, 2014 (09:52 AM)0 FansN°: 2034559
Plutôt dire qu'il n'a pas voulu porter la médaille, mais il a accepté et la croix et le diplôme qui l'accompagne.

Peux-tu me dire pourquoi a-t-il écrit DE SA PROPRE MAIN en 1925, la demande d'autorisation pour la construction de sa mosquée ? N'est-ce pas une façon solennelle et indiscutable de reconnaître définitivement l'autorité du colon ?
Anonyme En Décembre, 2014 (20:11 PM)0 FansN°: 2037687
Bencheikh soit plus intelligent que ça. Pour construire une mosquée, il faut une autorisation même dans le sénégal indépendant. Sans ce papier, l'entrepreneur aurait refusé ou les colons auraient tout simplement arrêté les travaux.
D'autre part l'islam recommande le "moudara" avec la puissance temporelle et serigne Touba n'a jamais refusé cela mais c'est les colons qui avaient peur de son influence et qui, sur la base de dénonciations calomnieuses l'avaient exilé. Déja avant son arrestation, il avait dépeché son frère Thierno a St-Louis pour transmettre un message au gouverneur (geste que tu peux interpreter comme une reconnaissance de l'autorité du gouverneur).
Enfin, il est intéressant de faire le parallèle avec cheikh Hamala victime des mêmes conspirations. Une fois le commandant lui a reproché de ne pas venir le voir spontanément comme le faisaient les autres, mais il lui a répondu qu'il ne viendrait que si on le lui demandait et c'était cela l'attitude de Bamba.
Anonyme En Janvier, 2015 (11:32 AM)0 FansN°: 2041710
Je crois que c'est toi qui devrais approfondir votre réflexion, puisque vous présentez votre cheikh comme un résistant qui a vomi le colon, alors c'est une aberration qu'il ait écrit de sa propre main une demande d'autorisation du colon pour la construction d'une mosquée... essayez d'avoir une suite dans vos idées.
Anonyme En Janvier, 2015 (20:38 PM)0 FansN°: 2044048
Les gens du PDS ont demandé une autorisation au prefet pour leur dernier meeting. Ce geste signifie t-il qu'ils sont avec le pouvoir oh que non. Demander une autorisation n'a pas la teneur que vous lui donner.
Anonyme En Décembre, 2014 (22:37 PM) 0 FansN°:35
Le probleme c'est pourquoi laisse-ton publier ce genre de torçon de fanatiques individus qui menace la cohésion nationale. L'Etat et les service de renseignement doivent agir contre seneweb.
L'immense majorité des sénégalaise se foutent de votre guerre de confrérie merdique ou de religion d'un autre age.
Si l'enfer existe, Ben Ce bencheikh serai certainement parmi les chiens de l'enfer.
Mbaye ndiaye En Décembre, 2014 (01:02 AM) 0 FansN°:36
ben yala na yala faye arrette de rpondre aux commentaire ils doivent pa te pousse a dire autr choz
tonneau vide fai tjr plu de brui
Haineux En Décembre, 2014 (04:54 AM) 0 FansN°:37
tu es mecontent bencheikh et miserable..kouye moudjie saga amato lo wakh..TouBA DINALA YAGA DIAKHAL DEI ..toutes les autres villes etaient sous assistance des colons et maintenant ces villes ne peuvent. meme ppas survivrents sans l,aide du gouvernement...et meme les gares ferovieres sont mortes..et TOUBA DANS LE DESERT DEVIENT LA 2em ville economique et bientot la 1er..voila un miracle a montrer et a se vanter...voila un heros,un leader,un revolutionaire,un conducteur d,homme,un qui a RIDICULISER LES FRANCAIS ET REUSSI L,IMPOSSIBLE...VOILA LE VRAI SUJET SI TU ETAIT HONETE..le fait de vouloir competir tu te ridiculise finalement...mbeur lamouye danei aye moromame daye neik thi aw yaramame wayei douneik thi aye waliyaname
Le merite du lutteur En Décembre, 2014 (05:00 AM) 0 FansN°:38
MBEUR LA MOUYE DANEI AYE MOROMAME DAYE NEI THIW YARAMA ,DOU NEIK THIYE WALIYANAME..BAKHALE BA DEFE MBEUR MOUWEITHI WALIYANAKI MBEUR TEI BOULE DEFE MBEUR MOUNANE MO MANE KOUMAYE BEURELEI..
Mbeur En Décembre, 2014 (05:17 AM) 0 FansN°:39
mbeur lamouye danei aye moromame,dou neik thiye waliyaname daye nei thiw yaramame....CE QUI FAIT TERASSER UN LUTTEUR N,EST PAS DANS CEUX QUI L,ACCOMPAGNENT MAIS DANS SON CORPS OU POUR MIEUX DIRE EN LUI...
Le lutteur En Décembre, 2014 (05:22 AM) 0 FansN°:40
ce qui fait qu,un lutteur terasse n,est pas l,oeuvre de ces suportaires mais cela emane et viend de sa personne,de ses capacites...dieuredieuf borom touba
A tous ceux qui sont contre ce En Décembre, 2014 (11:22 AM) 0 FansN°:41
Togn daal baxoul et vous gaspillez votre salive et votre energie pour rien. Allez faire comme BenCheikh, ecrivez ce que vous voulez de votre homme mais de grace arretez de nous pomper l'air! Yenn yi niakk fayda la way!!! Quittez ici way et laissez nous avec notre happiness because we are happy nak and proud et nio tay! Kou mou neexoul nga taal gaz rekk tok ci!
Anonyme98892 En Décembre, 2014 (13:58 PM)0 FansN°: 2029392
Cher ami, ce n'est pas une question de "togn baaxoul" ou "togn baax na". Le monsieur a écrit un article, et il faut que les gens réagissent dessus, objectivement, par des encouragements, des critiques constructives. Votre commentaire est vraiment peu pertinent; je suis navré.
@Anonyme 98892 En Décembre, 2014 (14:57 PM)0 FansN°: 2029590
Soxla wouma sa navrer ndax waxouma ak yaw! Bonne nuit!
@Anonyme 98892 En Décembre, 2014 (14:59 PM)0 FansN°: 2029595
Et chui pas ton ami!
Anonyme En Décembre, 2014 (13:41 PM) 0 FansN°:42
ben cheikh ya sakhor rancunier que tu es .Comment tu te permets d'elever le rang de ton marabout ami des toubabs au dessus de celui qui a mise sa vie pour le triomphe de l'islam .il n'a jamais accepte de l'argent venant des colons au gabon ou il a sejourne 7ans la ou il jetait l'argent que lui donnait les toubabs est devenu aujourdhui le minestere des finances .il ne voulait pas en servir d'autant plus que la legion d'honneur
BEUGUE SA REW En Décembre, 2014 (16:38 PM) 0 FansN°:43
Merci pour votre exposé qu'Allah vous récompense ici bas et dans l'au-delà. Elhadji Malick Sy comme Cheikh Ahmadou Bamba Ba sont tous des fils de ce pays que nous aimons tous et leurs œuvres resterons à jamais dans nos cœurs et dans nos mémoires n'en déplaise les querelles de chapelles. Il ont tous fait leur devoir en vers leur communauté et leur semblables Que faisons nous à notre tour? Peu importe notre discours restons courtois quand nous parlons des hommes comme eux. Qu'Allah nous donne la sagesse d'étudier et de suivre les principes qui ont guidé et éclairé leur illustres vies.
Diarama Ben Cheikh Yo Allah yobé modiéré
Wassalam
Anonyme En Décembre, 2014 (16:46 PM) 0 FansN°:44
non ben cheikh tu merites d'etre ospitalise comment tu peut tenir en compte des propos de marty un homme dont les principes etaient de tuer lislam et de nous imposer leur doctrine culturell je suis navre mais ses temoignages ne valent meme pas a celles dun bebe reveill toi tu allucines .Tu le cites meme tu dis merly disait kil etait le marabout le plus simpathyque ha cela resume tout .cest a cause de sa simpathie k a ndar il a affirme les desir du colon au detruiment de lislam .BRAVO cest un marabout intelligent il a su dupe les blancs pour ne pas etre exile VIVE LA LIBERTE
Gass En Décembre, 2014 (19:30 PM) 0 FansN°:45
Assalamou Aleikoum

BenCheikh yalla nala yalla faye thi article bi

je dis tout simplement Mame Maodo yalla naniouko yalla fayal bi barakati assoulilahi AK Cheikh Ahmet Tijnni
quand aux ennemis , je vous plains car l'ennemi d'un homme de Dieu est voué à la damnation yalla naniou yalla samm , ben cheikhdieureudieuf
TheAnswer1 En Décembre, 2014 (20:37 PM) 0 FansN°:46
De grâce, vous, les soit-disant mourides, vous avez rien à gagner à vouloir faire de l'ombre aux autres hommes de Dieu qui ont servi de belle manière ce pays et ont contribué à son rayonnement aujourd'hui. Vous œuvrez chaque fois à placer votre marabout, saint honorable et respectable serviteur de Dieu, au dessus de tout autre marabout. C'est là votre erreur gravissime. Car ce faisant, vous manquez de respect à tous ceux qui ne sont pas comme vous. Ainsi vous devenez détestable et insupportable car vous manquez encore une fois de réparti mais surtout d'humilité. C'est là un point faible chez vous, en effet, vous vous exultez comme des enfants, devant celui qui ferait dormir des lions, ou faire des tours magiques de toutes sortes sous vos yeux. Parce qu'une fois vous ne réfléchissez pas beaucoup. On vous connait, vous autres boal-baol, saloum, saloum, mécréants depuis les temps immémoriaux. demandez vous pourquoi les autres marabouts n'étaient pas trés impressionnés par votre marabout. Pour ma part, j'ai un profond respect pour Cheikh Ahmadou Bamba, mais vous qui vous revendiquez de lui, vous n'avez rien compris de son message et de sa mission sur terre en tant qu'homme de Dieu. El hadji Malick SY a été un éclairé, un homme averti et ouvert d'esprit. face au colon, il y'avait plusieurs stratégies pour le vaincre. Il avait choisi de se rapprocher de son ennemi, de mieux le connaitre pour pouvoir le battre. C'est une stratégie militaire connue...
Anonyme En Décembre, 2014 (23:10 PM)0 FansN°: 2031365
Un tidiane qui dit mieux comprendre le message de bamba que les mourides, laisse moi rire. Chaque tarikha tire la couverture sur lui parce qu'elle se positionne comme une alternative aux autres sinon, elle n'aurait pas de raison d'être. Les tidianes disent que Cheikh tidiane est le khatm, que leur plus petit discipline équivaut en makhama aux saints des autres confrerie, que celui qui quitte leur tarikha est voue a la perte, etc. Cela n'est pas pronner la supériorité de leur tarikha ? Et encore, une fois ce n'est maodo qui définissait le rapport avec le colon mais l'inverse. Le colon a utilisé le baton contre certains et la carotte contre d'autre.
Anonyme En Décembre, 2014 (00:47 AM) 0 FansN°:47
Yena niak fayda li do wakh maodo bamba nio boko lon don wote istikhama ala sounati rasol modonon sen wakh do konkirans bololen te khekh noni yalayi mogan wakhdij bolen topo diakhsei noni islamyi bamba ak mmaodo ak rasol dou li lan bagon bolo len khekhak noni islamyi bayi khikh ci sen bir milniarabyi do ni seydina alioune bousso di mara talibe bamba fa kolou wirdine youridoul morida li hadrati lahi wakhlen louy diarigne islam
Anonymes es mara bousso En Décembre, 2014 (00:52 AM) 0 FansN°:48
Bayilene khekh sen bir bamba bagoul li maodo nono nio boko lon bague kin wara khekhal moy noni islamyi doni khamna daguena kher reck waye doni
Anonyme En Décembre, 2014 (08:56 AM) 0 FansN°:49
Ben Cheikh
En vous parcourant le livre de Marty "Etudes sur l'Islam au Sénégal" à la page 208 on comprend aisément les propos de Marty sur Maodo car ce dernier ne demande ni plus ni moins de collaborer avec les français qui à la rigueur sont des "délivreurs"
BenCheikh En Décembre, 2014 (10:07 AM)0 FansN°: 2034654
Maodo est un homme de SYNTHESE, et son comportement vis-à-vis du colon montre sa capacité à prendre de la hauteur en dénonçant et les tares de notre société ceddo et les tares des musulmans "incultes".

Maodo n'a pas cherché à collaborer, il a plutôt cherché une CONCILIATION. Ce n'est pas pour rien qu'il a parlé à la page indiquée de LA SAGESSE DIVINE, dont il fut certainement l'incarnation... car tous ceux qui s'entêtaient ont fini par le suivre dans sa philosophie.
Anonyme En Décembre, 2014 (12:35 PM) 0 FansN°:50
bencheikh cé pas possible tu peut pas repondre a tout le monde et préconiser raison, ce n'es tout simplement pas raisonnable.....Avoir raison gardé est l'ultime debut de la sagesse...bnne journée
Anonyme En Décembre, 2014 (15:30 PM) 0 FansN°:51
ben cheikh tu es malade kou wakh fegn tout ce k tu cherches c d mettre en exergue la suprematie de Maodo vis a vis des autres marabouts mais les faits sont la on n'a besoin de chercher de midi a 14h .Maodo est un grand homme de Dieu mais ne lui vaut d'etre au dessus de tous apprends a connaitre les autres plutot que de nous vouloir coute k coute faire de maodo le mieux cultive et le mieux grade .on comprend ta politique des le debut et ton acharnement par rapport a certains critiques
SALAM En Décembre, 2014 (16:33 PM) 0 FansN°:52
ben Cheikh merci pour tout
Yalla na niou Yalla Fayal Mame Seydil Hadji Malick té sammal ko Khadra bi
La qualité d'un maître se voit aux résultas de ses élèves et je vois que tu réponds avec la connaissance, avec intelligence, avec un esprit éclairé comme te l'a appris ton maître.
Mais ne réponds plus, n'explique plus, tu as déja dit ce qui étaitessentiel
Dieu est omniscient, n'est ce pas que Mame Seydil Hadji Malick a oeuvré pour lui, les autres aussi,un jour redouté, redoutable viendra ou tout le monde aura sa rétribution et chacun saura quelle est sa place...par la gr^ce du tout puissant
Dieureudieuf et ziarr bou werr ci Maouloudoul Nabi Bi
Anonyme En Décembre, 2014 (16:57 PM) 0 FansN°:53
salam comme tu l di c pa en voulant nous imposer par force la siprematie de son marabout kon va accepter wakhdji diarouko mom ben cheikh a publie sa pensee sur internet et on doit reagir en soit pour ou contre il doit avoir l'humilite de prendre en compte l'intervention des autres kou d sa marche ba ya taague sa bop on libre d'intervenir OBJECTIVEMENT
Collaborateur En Décembre, 2014 (20:13 PM) 0 FansN°:54
maodo etait un collaborateur inconditionel de la colonisation et meme sa famille ont le complexe des francais qu,ils appellent leurs amis et sont fiers de parler leur langues et certains adopte leurs coutumes..des talibes qui applaudissent dans les mosquees,qui s,habillent en costume dans les gamou,qui se tiennent placer et exposer par ordre de classement en ligne lors des ceremonies officielles ou chacun veut se faire voir,comme au congres..TIDIANE yi danio toubabei lole..et meme ils aiment passer leur vacance a paris..KOTHI DEIGUE MOUNANE BIMA DEMEI PARIS...Ils ont toujours allier islam et toubab..on ne peut aimer une chose et son contraire
Anonyme En Janvier, 2015 (00:49 AM)0 FansN°: 2039197
Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur.

Coran 49:13
Accolades En Décembre, 2014 (20:31 PM) 0 FansN°:55
les tidianes de tivaouane sont assimiles aux coutumes francaises..et quelque fois marocaines..ils donnaient des accolades aux gouverneurs,et a leurs femmes a tous les colons..ils etaient leurs amis et leurs partenaire,ils etaient d,ailleurs favorises et occupaient les postes cles de l,administration et passaient leur vacance a paris ou fez..mais maintenant les francais sont partis et meme la gare feroviere est tombee et fermee alors qu,ils en etaient fiers et l,apelaient betement 7eme gare..et maintenant ils pleurent afin k macky les aident a batir ou construire tivaouane..et ils sont tellement fiers du maroc et de sa beaute..vous etes simplement ridicules..les tidianes niassenes sont plus fiers et plus nationalistes..en tout cas tous ceux qui avaient pris les francais comme allies sont comme soudainement mis a nu au milieu de la FOULE..YALHA REIKA DIARA ANDAL BA DIEKHE
Anonyme En Janvier, 2015 (00:58 AM)0 FansN°: 2039240
Si on vous fait une salutation, saluez d’une façon meilleure ; ou bien rendez-la (simplement)(38). Certes, Allah tient compte de tout.

Coran 4:86
Medailles En Décembre, 2014 (22:39 PM) 0 FansN°:56
ils etaient aussi fiers des medailles et decorations pleines sur leurs poitrine bombees fierement comme des pigeons..ils etaient stupides tout simplement..ils devraient etre juger et repondre de leur colaboration et partenariat avec les colons..je les appelle les agents de la 5-eme colone ,ces colaborateurs francais qui avaient preter preter serment aux allemand et qui etaient considere comme des traitres de la patrie
Anonyme En Janvier, 2015 (01:12 AM)0 FansN°: 2039328
L'honneur ne se refuse pas.

"Y a-t-il d’autre récompense pour le bien, que le bien ?"
Coran 55:60
Musique arabe En Décembre, 2014 (23:48 PM) 0 FansN°:57
meme leurs khassida ou emissions religieuses dans les medias sont soutenues ou accompagnees par une musique arabe d,on ne sait ou..toutes ces comportement et croyances ne sont ni plus ni moins qu,une assimilation et complexe dde l,autre..ils preferent accompagner leurs khassidas par un orchestre de rabat d,un bar restaurant qu,un tam tam senegalais ou un violon peuls
Coran Arabe En Janvier, 2015 (01:29 AM) 0 FansN°:58
Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez.
Coran 43:3
Enracinement et Ouverture En Janvier, 2015 (01:35 AM) 0 FansN°:59
Les disciples de Maodo sont une communauté de l'Enracinement et de l'Ouverture. Ils ne sont pas des sectaire, ils sont des religieux qui se soucient plus de la Moralité de l'homme que de la couleur de la peau.
PARDON En Janvier, 2015 (02:36 AM) 0 FansN°:60
je demande pardon a mes freres tidianes et je demande aussi pardon au seigneur pour avoir dit que el hadj malick etait un colaborateur..je suis alle exagere dans mes farces ki ressemblent a provocations..jai pas de doute pour la grandeur d,un homme meilleur que mes grands parents et dont la seul visee etait de plaire alha et son prophete..j,ai eu honte de ma persone en pensant k jai offense quelquun..seulement je n,avais pas a coeur mes ni serieux avec mes accusations..cetait simplement des defoulements ou sabotages entre cousins..une fois encore je suis a genoux pour presenter mes excuses et renouvelle mon admiration ,mes respects pour quelqu,un qui a tout donne a l,islam et porte tres tres haut la parole de dieu et qui s,est suffit au seigneur et dont les ecrits decrit un intelectuel hors pair et qui est notre fierte nous musulmans..nous n,ignorons pas aussi ses rapports fraternels et sinceres avec son frere de sang et de religion cheikh ahmadou bamba..il faut pas oublier k nous sommes des cousins et on se taquine et nous aboyons mais nous ne mordons pas..bon GAMOU
Merci les gars En Janvier, 2015 (22:38 PM) 0 FansN°:61
En lisant les commentaires de ce forum entre les défenseurs de El Hadji Malick SY (RTA) contre Cheikh Ahmadou Bamba (RTA) et vice versa, je comprends mieux l'opposition des Chiites contre les Sunnites. Nous ne savons pas encore nous rassembler pour l'essentiel. Dommage
Anonyme En Janvier, 2015 (01:45 AM) 0 FansN°:62
Oú sont les preuves de tout cesi?
C'est tellement facile de faire d'un âne un dieu.
REFLECHISSEZ MECREANTS,
INSHA ALLAH, BAMBA FEEP.
Anonyme En Janvier, 2015 (08:59 AM) 0 FansN°:63
Salam.J'ai mal lu la dernière phrase wala
MUSLIM En Janvier, 2015 (12:36 PM) 0 FansN°:64
BON GAMOU A TOUS !
QU'ALLAH ASSISTE LE SENEGAL PAR LA GRÂCE DU PROPHÈTE MOUHAMMAD SWS.
EL HADJI MALICK SY EST UN HOMME EXCEPTIONNEL. RECONNAÎTRE SES MÉRITES EXCEPTIONNELS EST UN DEVOIR POUR CHAQUE MUSULMAN DÉPOURVU D'ESPRIT DE CLAN DE SECTE ET DE RIVALITE.
Tierno En Janvier, 2015 (19:01 PM) 0 FansN°:65
Ben Cheikh doomou khraaraaam ..bou Bonn ngua ...et El hadj? Mal?ck va te vomir....une demande d autorisation de construire ...est ?ncontournable...et elle ne peut pas etre adresse a ton imbec?le de grand pere...elle ne peut etre adressee qu a l autorite etatique.... et a l epoque c eta?t le colon... ensu?te le Che?kh n a jamais accepte de porter une legion... Jamais .... ?l a garde pour preuve de loyal?sme... loyal?sme et espr?t de c?toyen ..est une valeur de l Islam.. Le prophete Mouhammad (PSL) nous a exhorte a accepte un Chef d Etat....fut ?l un esclave noir'' ....revois les hadiths ou demande aux savants....Tu confonds res?stance pac?f?que et collaboration
@TOUS En Janvier, 2015 (13:09 PM) 0 FansN°:66
Machallah BEN CHEIKH en fait fait ce que t'as à faire et laisse les gens critiqués on ne peut pas dire aujourdhui que S E H Malick a collaboré avec le blanc pour le développement de la religion musulmane, la vraie eh bien si tel est le cas sa rétribution ne sera que doublée LAWLA THIAT SY SAWANDE KENE DOU YAW MASHALLAH..........si les gens persistent à t'offenser raconte leurs l'histoire de la chambre de DIOURBEL à Keur Gou Mak que l'on ouvre pas à tt le monde car y repose une soi diasnte personne que l'on croit ailleurs alors qu'il a fallu l'intervention des services d'hygiène de l'époque pour l'enterrer in situ ......à bon entendeur intelligent : SALAM
Anonyme En Janvier, 2015 (21:00 PM) 0 FansN°:67
iow daga bakh yallanala cheikhoul khadim diegal
Anonyme En Janvier, 2015 (21:52 PM) 0 FansN°:68
Merci pour ta réaction j m suis tellement retenu de l faire. Seydi el hadji Malick est un pure stratège qui à utilisé son intelligence pour construire une mosquée partout où les colons ont érigé leur église pour qu'a chaque son de cloche réponde le nom d'Allah Soubhanna wa Tallah et celui du Prophète PSL même au coeur de Paris fallait le faire à l'époque c'est maintenant que certains avec leur grande gueule ose s'aventurer hors du Sénégal et parler de religion mais nul ne peut contre la volonté divine et inchallah là où les 4 SAABAS RAN poserons leurs pied il y mettra les sien les jaloux vont maigrir

Ajouter un commentaire

 
 
Ben Cheikh
Blog crée le 09/04/2012 Visité 363998 fois 14 Articles 2641 Commentaires 58 Abonnés

Posts recents
Mardi 27 juin 1922 – Mardi 27 juin 2017
Réaction sur la Déclaration Polémique de Ahmed Khalifa Niasse
Al-Macktoum : La Constitution, Pas la Confusion !
Amath Dansokho Parle de Serigne Cheikh
Seydil Hadj Malick : Le Conquérant
Commentaires recents
Les plus populaires
Amath Dansokho Parle de Serigne Cheikh
Al-Macktoum : La Constitution, Pas la Confusion !
Serigne Babacar Sy, Le Khalife Authentique
Le Spirituel à l'Assaut du Temporel : Le Khalifat
Serigne Cheikh, Entre Politique, Economie et Diplomatie